Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Mathieu 15

2008-A : Dimanche 20e semaine ordinaire-Mtt 15, 21-28 : dans la cananéenne, qu'est-ce qui vous émerveille?

Dans l'évangile que nous venons d'entendre, qu'est-ce qui vous émerveille ? Ma question peut sur-prendre tant l'attitude de Jésus envers cette femme se situe à des années lumières de l'image que nous avons de lui. Oui, devant ce Jésus impatient, dont le silence étonne, détonne, tant sa manière d'agir est choquante; devant ce Jésus qui a des paroles repoussantes, cinglantes, qu'est-ce qui vous émerveille?

2008- A : Dimanche 20e semaine ordinaire-Mtt 15, 2-28 la canannéenne

Si nous écoutons cette page un peu distraitement comme il nous arrive de le faire, nous sommes étonnés par l’attitude hautaine de Jésus. Son silence « il ne lui répondit rien » est révélateur de son manque d’intérêt à sa demande. Et quand il lui adresse la parole, c’est avec des mots grossiers, choquants qu’il le fait, « je ne suis pas venu pour les chiens ».

2007-C : Mercredi 18e semaine ordinaire -Mtt 15, 21-28 évangile à l'envers

Aie pitié de moi, Fils de David ». C’est un cri de détresse. Un cri d’appel à l’aide, un cri gémissement qui jaillit d’une souffrance « sans fond » dirait le mystique Tauler. « Ma fille ne se possède plus ». De toute évidence, ce cri dérangeait Jésus qui « s’était retiré vers la région de Tyr et Sidon » territoire païen, pour avoir la paix, dirions-nous aujourd’hui. La réponse étonnante, choquante que Jésus a donnée, après avoir refusé de l’entendre, confirme cela. « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants pour le donner aux petits chiens ».

2005-A : Dimanche 20e semaine ordinaire -Mtt 15,21-28- une femme entêtée -cananéenne

Il ne lui répondit rien ». L’attitude de Jésus à l’égard de cette femme païenne qui crie vers lui est surprenante. Jésus l’ignore complètement, ne lui porte aucune attention, aucune compassion. La femme insiste tellement que Jésus finit par « l’envoyé foutre ». Cette page laisse un goût amer, une impression désagréable. Elle choque.

S'abonner à Mathieu 15