Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Mathieu 6

2019-C-Mt 6, 24-34- samedi 11e semaine ordinaire- le langage de l'échec

Qui d’entre nous se vante avec une certaine jouissance de ses échecs ? C’est pourtant l’expérience de Paul. N’imaginons pas Paul comme un super héros, savourant victoire sur victoire. Paul raconte ce matin l’itinéraire d’une lourde déception, son écharde peut-être, celle de réaliser que la communauté de Corinthe qu’il a fondé, visité à plusieurs reprises, se met à écouter une autre voix que la sienne. Elle est déchirée entre écouter sa parole ou celle de prédicateurs qui vendent des rêves, dirions-nous aujourd’hui. Bref, le schisme n’est pas loin.

2019-C-Mt 6, 1-6.16-18- mercredi 11e semaine ordinaire - générosité: les sourds entendent ce langage

Vous connaissez bien ce chapitre 23 de la première règle de François. Il invite à l’admiration devant la générosité de Dieu. Aimons tous Dieu […]. Il nous a donné et donne à tous les corps, l'âme, la vie; Il nous a créés, rachetés; il nous sauvera par sa seule miséricorde […], il ne nous fait que du bien. François ne cesse de louanger la libéralité, la surabondance, la gratuité de Dieu à son endroit.

2018-B-Mt 6, 24-34 -samedi 11e semaine ordinaire- consens à ce que je te suffise

Consens à ce que je te suffise. Ces mots entendus par Marie de la Trinité, sont signés Jésus-Christ. Un comptable agrée, Pierre-Yves McSween, vient de poser dans son dernier livre[1] la question que l’évangile nous suggère de nous poser : est-ce que nous servons deux maîtres. Cette question appelle à un véritablement discernement sur ce qui est essentiel, utile ou nécessaire.

2017-Mt 6, 6-15- mardi 1e semaine du carême -Père, un mot à connaître

Jésus ne dit pas : l’homme ne vit pas de pain. Il dit que l’homme ne vit pas seulement de pain. Comment aujourd’hui prendre conscience de cela quand autour de nous se déploie le spectacle désolant des miséreux de la faim ? Quand la mondialisation enrichit les riches et appauvrit les pauvres, qu’elle produit un petit nombre de gros gagnants et beaucoup de petits perdants (Pascal Lamy, Le Devoir, juin 2016).

2016-C-Mtt 6, 7-15- mardi 1ière semaine carême -Dire Père, c'est autre chose que d'appeler le 911

La pluie et la neige ne retournent pas là-haut sans avoir saturé la terre, sans l’avoir fait enfanter et bourgeonner (Is. 55, 10). Il en va de même de la Parole de Dieu : elle ne retourne pas vers Dieu sans résultats, sans avoir exécuté ce qui plaît à Dieu et fait aboutir ce pour quoi Dieu l’a envoyé (Is. 55, 11).

2015-B-Mt 6, 24-34- samedi 11e semaine ordinaire- se soucier de Dieu.;

Qu'il est difficile de nous soucier de Dieu dans notre vie ! Combien plus facile de nous soucier de ce que nous mangerons ou de ce que nous porterons à notre prochaine sortie. L'attachement à nos soucis indique une vie de repli sur soi qui bloque tout horizon. Le soucieux ne voit que lui-même. Il vit refermé dans son petit monde et pourquoi pas dans son petit paradis terrestre qui finalement est plutôt un misérable paradis. Il est loin des autres.

2015-B-Mt 6, 7-15- mardi 1iere semaine carême- Dites Père

À l'heure où nous vivons entourés de gens habités par ce vide abyssale dont parle le film documentaire L'heureux naufrage du réalisateur Guillaume Tremblay, le carême entend éveiller en nous le désir de retrouver le Seigneur comme nous venons de le prier dans l'oraison d'ouverture. Notre avenir, comme humain, repose sur deux piliers : celui de nous donner une vie intérieure profonde et celui de développer un élan vers les gens (pape François), la passion de l'autre. Le message du carême appelle à sortir de nos Ipads et tablettes, à refuser le chemin de la mondialisation, de l'indifférence.

2014-A-Mt 6, 24-24- samedi 11e semaine ordinaire- avoir deux maîtres ?

C'est totalement fou, totalement démesuré, de ne pas nous appuyer à la fois sur Dieu et sur l'argent. Matthieu ouvre notre regard à la contemplation de la manière de vivre de Jésus. Il s'est dévêtu de sa puissance. Il ne s'est pas affolé ni soucié des attaques permanentes qu'il a dû affronter. Il a vécu en faisant confiance au projet de son Père sur lui.

2014-A-Mtt 6, 6-15 -Mardi 1ière semaine carême- Le mystère du nom : dites Père.

Nous sommes devant une page révolutionnaire. Ce n'est pas une nouvelle constitution que Jésus élabore mais il propose une nouvelle chartre des valeurs. Et comme toute chartre, elle soulève de vives oppositions. Cette chartre confirme que Dieu n'est pas un monarque lointain, qu'il est inutile de tout faire pour l'amadouer ou gagner sa bienveillance. Son fils bien-aimé nous dit qu'il est un Dieu Père.

2013- C: Mtt 6, 1-6.16-18 Mercredi des Cendres- un temps de dégel pour entrer dans la foi

Commence un temps de dégel. Un temps de délivrance de la prison du froid quand tout ce qui était pris dans les glaces, paralysé, à nouveau retrouve le mouvement, la vie. Commence un nouveau printemps. Un avènement d'humanité, une naissance, un autre commencement. Quand l'eau nécessaire à cette vie se remet à couler en abondance en nous sous l'effet du souffle, du dégel, commence une sorte de nouveau baptême. De renaissance. Alors la vie de Dieu et notre vie se fusionnent.

Pages

S'abonner à Mathieu 6