Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Mathieu 10

201/8-B-Mt 10, 34-42; 11,1- lundi 15e semaine ordinaire - je vous fais moi

Vraiment, qu'a donc ce Jésus de si différent des autres pour enlever notre moi et l’intégrer dans un moi plus grand (Benoit XVI) ? Pour ne plus coller à soi-même (André Louf), se décoller de soi-même ? Songeons à cette question du Cantique des cantiques : qu'a donc ton bien-aimé de plus que les autres? (Ct 5, 9). Ce qu’il a de meilleur à nous offrir ce messie est de passer d’une vie égocentrique à une vie théocentrique.

2017-A-Mt 10, 1-7; Ps 32 -mercredi 14e semaine ordinaire - une dignité qui enrichit

Le Seigneur a déjoué le plan des nations (Ps 32(33). À chaque fois que je lis ce psaume, que je prie cet évangile, une évidence me vient : Jésus est déroutant. Il déjoue le plan de bien du monde; il n’envoie pas ses disciples faire du tourisme. S'il les envoie sans avoir, sans argent, sans rien, c'est justement pour ne pas les tenter de se procurer tous ces gadgets si alléchants que tout touriste rencontre sur la route et se procure aussi.

2016-C-Mtt 10,7-13 - apôtre Barnabé, un choix étonnant

À vue d'œil, Barnabé n'avait rien de spécial pour être choisi par Dieu. À vue de Dieu, il en était tout autrement. Qu'il se nomme Matthieu le Publicain, Pierre le lâche, Judas le traître ou Barnabé le dernier né des apôtres, Jésus choisit pour marcher avec lui, des êtres qui n'ont rien de spécial, des gens bien ordinaires. Si Barnabé n'aimait pas ses imperfections, quelqu'un, Jésus, les a aimés pour lui.

2015-C-Mt10, 17-22 - saint Étienne:

Quel mystère ! Un Dieu vient faire l'expérience de notre humanité. Au début du livre de la genèse, Dieu est sorti de lui-même pour entrer en dialogue avec Adam qui se cachait, avec Abraham qui l'a reçu chez lui et qui devient le premier d'une multitude de peuples. Au début des temps nouveaux, Dieu en personne, par son Fils, en s'abaissant jusqu'à nous, vient poursuivre ce dialogue fondateur. Désormais Dieu ne peut plus être considéré comme un principe abstrait mais comme Quelqu'un en conversation d'amitié avec nous.

2009-B-Mtt 10, 34-39- Lundi 15e semaine ordinaire- des instructions dérangeantes

Pas évident que de nous émerveiller devant cette page où Jésus vient de nous donner ces instructions avant son départ. Pas évident parce qu’il nous faut dépasser sa dimension repoussante, qui nous rebute. Qui veut perdre sa vie? Qui veut souffrir ? Qui veut délaisser père, mère ? Il faut être quelque peu déséquilibré pour s’empresser de répondre oui je le veux à ces instructions de Jésus.

2008-A- Mtt 10 16,23 -saint Benoît

«Qui est assez sage pour comprendre, assez pénétrant pour saisir» qu’être chrétiens, qu’être évangile, c’est tisser des liens inviolables d’harmonie « même au milieu des loups ». Ce signe – vivre en harmonie, en paix avec tout le monde, sans haine dans nos coeurs – est le trésor inviolable de tout disciple. Devenir évangile et François d’Assise a très bien compris cela, nous fait un devoir de la concorde, de l’union des cœurs même avec nos persécuteurs.

1997-C- Mtt 10 : 17-22- Saint Étienne

Depuis plus de quatre mille ans, nous le promettaient les prophètes. Ce couplet du chant traditionnel de Noël traduit toute l ' espérance chrétienne. Ce Jésus dont nous célébrons la naissance, il a longtemps été annoncé par les Isaïe, Michée, Jérémie, Osée et les autres. Le travail des prophètes a réveillé l ' espérance enfouie depuis la Création, comme une graine de sénevé, dans la Terre, (du monde, des coeurs) . Ce travail a mis le feu à la braise qui couve sous la neige. Dehors, ce pays s ' allume à nos vieux souvenirs religieux mal éteints.

S'abonner à Mathieu 10