Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Luc 16

2020-A-Lc 16, 9-15- samedi 31e semaine ordinaire - fidèle dans les petites choses

Celui qui est fidèle dans les petites choses. Vous le savez, la véritable joie est souvent cachée derrière les petites choses du quotidien et ne repose aucunement sur des richesses trompeuses. Quand on est imprégné de l’évangile, les petits gestes tout simples, presque banals, obtiennent autant d’importance sinon plus que les gestes d’éclats. Saint Ignace disait qu’il faut trouver Dieu en toute chose. Thérèse de Lisieux vécut cela parfaitement.

2020-A-Lc 13, 1-9 -samedi 29e semaine ordinaire- Dieu est-il responsable de tout ?

Dans les moments de désastre, écrit le théologien polonais et sociologue Tomás Halik, les agents dormants d’un Dieu méchant et vengeur[1] refont surface et répandent la peur et la désolation. Cette vision d’un Dieu vengeur n’est pas celle d’un lointain passé. La récente pandémie a réactualisé chez plusieurs cette question : comment Dieu peut-il permettre cela ? J’entends souvent l’expression c’est toujours à moi que ça arrive. Le fait de se poser en victime, disait le pape dans son homélie de la Pentecôte, est dangereux. Celui qui se prend pour une victime se plaint tous les jours de son prochain : personne ne me comprend, personne ne m’aide, personne ne m’aime, tous sont contre moi ! Qu’ai-je fait à Dieu pour que cela m’arrive ?

2018-Lc 16, 9-15 -samedi 31e semaine ordinaire- nous rassasier de quoi?

Paul écrit aux Philippiens qu’ils ne pensent qu’aux choses de la terre. Mais nous, nous avons notre citoyenneté dans les cieux (Ph 3, 20-21). Paul reconnaît qu’en tout humain, se vit un combat : adhérer aux choses d’en bas, toujours périssables, ou choisir le non périssable. Choisir le titre de maître, Jésus donne lui-même ce titre à l’argent, quand il invite à ne pas servir deux maîtres, Dieu et l’argent ou celui de serviteur. Il ne doit pas en être ainsi parmi vous (Mt 20, 26; Mc 10,43).

2016-C-Lc 16, 9-15- samedi 31e semaine ordinaire - quels amis recherchons-nous ?

Le 28 septembre dernier, au terme de la canonisation de mère Térésa, le pape François invitait au Vatican pour un dîner, les plus pauvres des pauvres qu’il a lui-même servis. Les invités n’avaient aucune table pour, en retour, recevoir leur hôte. Ce geste aux antipodes de l’évangile entendu, nous appelle à être une Église pour les pauvres.

2014-A- Lc 16, 9-15- samedi 31e semaine ordinaire-Quels amis recherchons-nous ?

Faites-vous des amis avec l’Argent trompeur : quelle audace dans ces paroles du Christ ! On se croirait en pleine commission Charbonneau. Jésus louange quelqu'un qui place au centre de sa vie, gaspillage et dissipation, oubliant qu'il est poursuivi pour malversation des avoirs d'un autre. Il fixe plutôt son regard sur ce qui lui parait étonnamment astucieux : se faire des amis. Jésus fait l'éloge d'une intelligence qui sait user à son profit des biens appartenant à tous, même si pour cela il a employé des moyens peu recommandables.

2011 A-Lc 16, 1-8 Vendredi 31e semaine ordinaire - jeu de miroirs

Que vais-je faire ? Ce matin, ce n'est pas uniquement dans ce passage de Luc que nous entendons cette question que se pose le gérant malhonnête, paralysé devant la perspective de tout perdre. Songeons à cet homme riche qui se pose la même question devant une récolte d'une telle abondance qu'il ne sait plus où l'engranger (Lc 12, 16-21). C'est la même question que se pose ce juge inique qui ne craint pas Dieu, qui ne respecte personne mais qui va s'empresser de rendre justice à cette veuve qui le harcelait (Lc 18, 2-5).

2009-B-Lc 16, 1-8- Vendredi 31e semaine ordinaire - Agir en fils de lumière

Question d’une grande actualité : pouvons-nous louer l’habileté de gens malhonnêtes, sans scrupules ? Est-ce possible de nous faire des amis avec de l’argent malhonnête ? Un jour viendra où l’amitié se transformera en rage, trahison, colère. Des intendants dépensiers, des gestionnaires incompétents ou véreux, des bénéficiaires de détournements de fonds, allant jusqu’aux fausses factures et au trafic d’influences, rien n’a vraiment changé depuis XX siècle.

2008-A-Lc 16, 1-8- Vendredi 31e semaine ordinaire- le gérant malhonnête

À une époque où nous valorisons davantage la réussite matérielle, le prestige social, l’épanouissement personnel; à une époque où la recherche de l’image suscite tant d’énergie pour s’évanouir aussitôt dans l’éphémère; à une époque où nous sommes constamment interpellés pour réaliser tous nos rêves (« si tu veux, t’y vas », dit présentement une publicité sur TV5) la parabole que nous venons d’entendre – mettre l’argent à sa juste place dans sa vie – n’attire pas beaucoup nos regards, sinon pour être choqués par l’attitude malhonnête de ce gérant.

2008-B-Lc 16 1-8- Vendredi 31e semaine ordinaire - le mauvais gérant

Se montrer habile. De quelle habileté s’agit-il ? L’habilité de faire fructifier ses avoirs, de « de tendre vers les choses de la terre » (1ière lect)? L’habileté d’ « employer l’argent malhonnête pour se faire des amis » (Lc 16,9)? Celle de promouvoir les « ténèbres » que sont les rivalités entre nous, la haine, la violence ? Celle qui sème la mort autour de nous ou de nous « conduire en ennemi de la croix »? Toutes ces habiletés se portent bien.

2005-A-Lc 16, 1-8-Vendredi 31e semaine ordinaire - gérant malhonnête.

Cette page est notre histoire. À travers l’exemple du gérant, Jésus– c’est lui qui retient nos services - nous laisse entendre que nous pouvons devenir « malhonnête ». Au début, notre admiration pour ce maître qui nous embauche est incommensurable. Nous ne jurons que par Lui. Ne voyons que Lui. Ne vivons que pour Lui.

Avec les années, l’admiration du maître continue à nous séduire. Pourtant nous glissons lentement vers un autre maître : Nous-même. Nous canalisons toutes nos énergies vers notre seul contentement. Nous érigeons tout, ramenons tout à nos idées jusqu’à – et la parabole le dit clairement- dépérir.

Pages

S'abonner à Luc 16