Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

2016-C-Lc 16, 9-15- samedi 31e semaine ordinaire - quels amis recherchons-nous ?

Année C : samedi de la 31e semaine ordinaire (Litco31s.16)
Luc 16, 9-15 : quels amis recherchons-nous ?

Le 28 septembre dernier, au terme de la canonisation de mère Térésa, le pape François invitait au Vatican pour un dîner, les plus pauvres des pauvres qu’il a lui-même servis. Les invités n’avaient aucune table pour, en retour, recevoir leur hôte. Ce geste aux antipodes de l’évangile entendu, nous appelle à être une Église pour les pauvres.

Ce geste inédit, révolutionnaire, nous n’avons jamais rien vu de pareil (Mc 2,11), a suscité une onde de choc chez les vaticanistes. Une once d’amour et de miséricorde chez d’autres. Et une once de bonne nouvelle. Ce geste aura des répercussions insoupçonnées. Une révolution est en marche.

Dans un monde en pleine mutation, nous avons besoin de voir des gestionnaires de nos avoirs dire et redire par leur action, que personne n’est foutu dehors aux yeux de Dieu. Nous avons besoin de gérants chrétiens capables de gestes astucieux. De chrétiens révolutionnaires jusqu’au martyr, comme le pape le soulignait en élevant au cardinalat un prêtre franciscain, le Père Ernest Sinomi, qui a passé plus de vingt-huit de sa vie aux travaux forcés sans jamais se révolter contre ses geôliers parce que rien n’est plus important que Jésus.

Notre gérant, et c’est une mode tendance aujourd’hui, préserve par sa manière d’agir, ses arrières en prévision de jours moins favorables à ses avoirs. Il souffre d’une dépendance à l’argent plus forte que celle que provoquent les drogues. Jésus nous indique au dernier verset de l’évangile que ce chemin prestigieux pour les gens est une chose abominable aux yeux de Dieu (v. 15).

Supposons pour un instant, que vous décidiez en communauté, de confier à ce gérant la gestion de vos avoirs. Il vous rappellera qu’on ne vit pas seulement des choses d’en haut. Avec insistance, il vous démontrera que rien dans l’évangile ne prouve un désintérêt de Jésus pour l’argent. Tout cela est vrai. Mais ce conseiller de vos biens risque d’oublier que Jésus opte pour un autre commerce au profit innommable : les demeures éternelles. Quel beau commerce ! Quelle affaire extraordinaire !

Par cette parabole, Jésus souhaite nous tenir éveillés plutôt que fermés aux autres. Ce gérant n’est pas un modèle à suivre, mais un appel à développer des astuces évangéliques. Le pape François n’en manque pas. Jésus nous veut dépendants en humanité, en écoute, en spécialiste du regard, en compassion.

Dans la lecture tantôt, Paul nous livre une superbe réflexion sur l’usage des biens de ce monde. Je sais vivre de peu, je sais aussi avoir tout ce qu’il me faut [...] et manquer de tout. Il parle d’expérience quand il fait  allusion à un vrai problème d’argent. Vous avez bien fait de m’aider tous ensemble quand j’étais dans la gêne.

Ailleurs aux corinthiens, il parle de rétablir l’égalité : ce que vous avez en trop compensera ce qu’ils ont en moins, pour qu’un jour ce qu’ils auront en trop compense ce que vous aurez en moins (2 Co 8, 13-14). Peut-être est-ce cela que Jésus appelle se faire des amis avec de l’argent malhonnête. 

À Timothée, le même Paul offre une synthèse de sa réflexion sur les biens. Aux riches de ce monde-ci, ordonne de ne pas mettre leur espoir dans une richesse incertaine, mais en Dieu, lui qui nous dispense tous les biens en abondance... Qu’ils fassent le bien, s’enrichissent de belles œuvres, donnent avec largesse, partagent avec les autres. Ainsi amasseront-ils pour eux-mêmes un beau et solide trésor pour l’avenir afin d’obtenir la vie véritable (1 Tm 6, 17). Ça mérite réflexion.

À votre contemplation, ces mots qui me bouleversent chaque fois que je les entends prononcer par votre mère-abbesse en conclusion d’un engagement ou d’un renouvellement de vos vœux.  Et moi, par la grâce de Dieu, je vous promets la vie éternelle. Y a-t-il plus belle gestion d’une vie que celle qui ouvre sur un tel bonheur ?  AMEN.
 

Évangile: 
Année: 
Épitres: 
Pérode: 
Date: 
octobre, 2016

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.