Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Luc 8

2108-B-Lc 8, 4-15- samedi 24e semaine ordinaire - Semeur d'une Parole

Quand aujourd’hui parlons-nous de Confucius, de mahatma Gandhi, de Martin Luther King ? Tant de personnes célèbres sont mortes. Un homme, nous dit Saint Paul, est passé sur l'écran de notre histoire, il ne disait qu’une chose sur la route, une chose qui donnait vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds, déliait les paralytiques : dans trois jours, je rebâtirai ce temple. (Mc 14, 58; Jn 2, 19). Ce qui fut dit fut fait.

2017-A-Lc 8, 4-15- samedi 24e semaine ordinaire- pas curieux, le semeur

Ce matin, mon émerveillement porte sur le peu de souci du semeur de trouver une terre parfaite. Il ne s’interroge pas ni n’interroge personne pour s’informer de la qualité du sol avant de semer. Il ne pose pas de questions sur la qualité de la terre, sur les précédents propriétaires ou si elle exige une semence spéciale. À quoi a-t-elle servi auparavant ? A-t-elle besoin d’être dépolluée ? Y a-t-on ensemencé une graine génétiquement modifiée ? Possède-t-elle un certificat «vert» ?

2016-C-Lc 8, 19-21 - mardi 25e semaine ordinaire - Élargir son regard

Jésus connaît bien sa mère. Il sait qu'elle écoute la Parole de Dieu avec un cœur noble et généreux (Lc 8, 15). Il sait qu'elle la garde fidèlement (cf. Lc 2, 51) dans son cœur (cf. Lc 2, 19) et réfléchit sur son sens (cf. Lc 1, 29). Il sait que sa mère disparait tant elle est dans la Parole de Dieu (Benoît XVI). Tant elle n'est qu'écoute de Dieu qu'elle médite de tout son être dans l'obéissance de la foi.

2016-C-Lc 8, 4-15- samedi 24e semaine ordinaire - chercheur de sol

Nous connaissons très bien cette parabole. Elle nous parle de Dieu. Elle parle de nous, de notre réception de la Parole, et comment nous la vivons.

Je vous propose un autre regard. Celui du chercheur qui avant de lancer un nouveau produit sur le marché, doit faire de multiples essais plus ou moins probants, se soumettre à une série d'expérimentations. Que d'études préliminaires sont nécessaires avant la mise en marché d'un produit.

2015-B-Lc 8, 4-14- samedi 24e semaine ordinaire- prendre soin de la terre

On croirait relire dans ce texte du semeur tout le message de l’encyclique Loué sois-tu et son appel à garder et cultiver le jardin du monde (# 67). Prendre soin de notre maison commune comme notre sœur avec laquelle nous partageons l’existence et notre mère belle qui nous accueille (# 1), c’est le pourquoi de la création de l’homme. Aucune panique dans ce texte du pape, mais une solide réflexion sur les urgences à nous redonner un regard d’émerveillement et d’étonnement (# 11).

2014-A-Lc 8, 5-15-samedi 24e semaine ordinaire- parabole du semeur : vulnérable et généreux

Comment parler de la couleur des fleurs à un aveugle de naissance? Comment parler de Dieu à l'heure où Dieu n'est plus dans nos désirs ? À l'heure où l'être humain ne se définit plus par rapport à Dieu ? Et Jésus, pédagogue, pour parler de Lui, pour se faire connaître, utilise l'image de la semence, l'image de la vulnérabilité.

2014-A-Lc 8, 19-21- mardi 25e semaine ordinaire- Qui est ma mère : nous sommes plus que beaux

N'est-elle pas belle Marie, cette femme, mère de Jésus, qui se tient dehors, dit Luc ? Non, répond Christian Bobin. Elle est plus que belle. Marie est plus que belle. Elle est toute belle. Mais Jésus ajoute ce matin, qu'elle a maintenant de la concurrence. Ce sont ceux, la foule, dit Luc, qui sont proches de Jésus. Une foule proche de Jésus, c'est plus que beau.

2010-C- Lc 8, 16-18 -Lundi 25e semaine ordinaire -des lampes qui éclairent

Si nous laissons ces trois petites phrases nous nourrir, nous découvrirons qu’elles photographient la mission de tout chrétien : être lumière pour ceux qui vivent dans les ténèbres, être des lampes allumées dans l’obscurité, des étoiles dans la désorientation générale, des voix qui s’élèvent au milieu de la tempête et de la nuit noire. Nous avons été destinés, prédestinés pour être l’image de son Fils (Rm 8, 29), pour laisser naître Jésus en nos intérieurs, en nos cœurs, pour qu’il rayonne à l’extérieur.

2008- A- Lc 8, 1-3 - Vendredi 24e semaine ordinaire -des femmes "suiveuses" et transformées

Si on lit l’Évangile avec les yeux du cœur, il faut reconnaître que Jésus est souvent déroutant, mais aussi, et surtout qu’il est sûrement attachant. Preuve en est dans ces femmes qui accompagnaient Jésus. Quand nous considérons qu’elles n’étaient pas toutes des « saintetés », une question surgit : pourquoi suivaient-elles Jésus? Qu’avaient-elles à gagner à quitter leur condition sociale qui les sédentarisait pour devenir des « marcheuses » sur les routes?

Pages

S'abonner à Luc 8