Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Jean 10

2005-A- Jn 10,31-42-Vendredi 5e semaine carême -Jésus menacé de mort, le "créateur parfait sa créature"

Devant nos yeux, une crise appréhendée. Nous entrons " dans le buisson ardent " qui dit " l'ultime dessein de Dieu sur le monde " . Nous entrons dans cette heure " qui peut seule accueillir la plénitude de la divinité . (P Durrwell). Nous voici "à la veille de sa passion ", l'heure de l'offrande du soir d'une vie où prend tout son sens ce " pour nous et pour notre salut".

2001-C-Jn 10,31-42-Vendredi 5e semaine carême - menacé de mort ?

Nous sommes nés pour naître. Et pour nous chrétiens, la passion du Christ, sa mort est le chemin qui engendre en nous la Vie. Le passage par la contemplation de la Croix pour naître à la vie est un titre réservé aux chrétiens. Notre baptême est une plongée dans ce mystère de mort qui nous ordonne (Mgr Roméro) à la résurrection. De nos jours, nous passons vite par-dessus cette gloire des gloires qu’est la croix parce que ce passage nuit à notre épanouissement.

2000-B -Jn 10, 31-42 - Vendredi 5e semaine carême -Jésus un mortel ?

Nous voudrions voir Jésus. Voir ce Jésus qui suscite tant d’intérêt. Mais il n’a rien d’une vedette. Son vedettariat, sa gloire sera toujours d’être sur une croix. Sa gloire sera d’être ce grain de blé jeté en terre. Nous arrivons au seuil de Pâques et du chemin de la Passion. Voici l’heure. Elle nous reconduit cette heure à la première heure de l’Evangile, où Jésus disait à ses disciples : Venez et vous verrez.

1999-A-Jn 10 : 31-42 vendredi 5e semaine carême- devenir accomplissement

Il peut paraître paradoxal de parler d’accomplissement au moment où Jésus voit venir son heure. Et pourtant c’est bien de cela dont il s’agit ce matin. Celui qui progressait en sagesse, en taille et en grâce (Lc2, 52) ressent dans sa personne qu’il doit accomplir des oeuvres plus grandes encore(Jn5, 20)

1998-C-Jn 10,31-42 Vendredi 5e semaine Pâques - ineffablement crucifié

Il a souffert... Il faut ajouter non seulement sous Ponce-Pilate. La passion de Jésus ne se réduit pas au court tracé qui va du jardin des Oliviers jusqu ' au sommet du Golgotha. Aujourd ' hui, on ne s ' arrête plus à réfléchir sur la Croix du Christ. On préfère sauter au plus vite à sa résurrection prétextant que c ' est la fin qui compte. A quelques jours de la semaine sainte, cette page de Jean nous invite à porter notre regard sur la croix du Christ.

1997-B-Jean 10 : 31-42- vendredi 5e semaine carême- l'heure de la Croix

Voir Jésus. L ' évangéliste Jean rapportait dimanche dernier que des grecs (12 : 20) demandèrent à Philippe de voir Jésus. Des grecs, on dirait aujourd ' hui des athées, des non pratiquants, des outsiders. Et la réponse de Jésus ouvre sur son heure , heure de glorification qui passe par ce grain de blé semé en terre, par son abaissement. Quelle réponse il y a la dedans ! . Pour voir Jésus, il nous invite à prendre son chemin.

1996-A-Jn 10: 31-42- vendredi 5e semaine carême- une offre d'emploi

La question fondamentale qui traverse notre célébration et celle des prochains jours qui ouvrent sur la grande passion du Christ est en une de tous les âges : Qui est cet homme en qui les foules reconnaissent un prophète, contre qui les Rabbins conspirent de le faire mourir tant sa façon de parler est choquante, étonnante, provoquante et que notre liturgie proclame Christ et Sauveur ? .

Pages

S'abonner à Jean 10