Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Jean 20

2018-B-Jn 20, 1-9- dimanche de Pâques-une thérapie d'expérance

Regarde Jésus, demande la grand-mère à sa petite fille de six ans au moment de l'élévation. D'une voix criarde, debout sur l'agenouilloir, l'enfant répond : je ne le vois pas. Plus sa grand-mère la faisait taire, plus elle s'agitait pour voir Jésus. Elle ne voyait qu'un point blanc.

Dès le lever du jour, une femme court au tombeau pour voir Jésus. Elle ne voit qu'un linge gisant à terre. Lui, elle ne le voit pas et se met à interroger avec anxiété le jardinier : si c'est toi qui l'as pris, dis-moi où tu l'as mis (v.15). Elle ne voyait qu'un jardinier.

2017-A-Jn 20,11-18 - mardi octave de Pâques-à la pointe de l'aurore, une femme

Luc, au chapitre huit, présente deux groupes de personnes qui suivaient Jésus: les Douze et les femmes dont Marie, appelée Madeleine, qui avait été libérée de sept démons. Elle est en tête de liste parce qu’elle portait tous les vices, précise le pape Grégoire le Grand. C’est donc une femme, torturée par une puissance néfaste, qui suit Jésus.

2016-A-Jn 20, 2-8- mardi octave de Noël- une Parole qui défonce nos coeurs

Ce qui était depuis le commencement. Ce sont des paroles d’une redoutable authenticité. Le doute historique de cette affirmation de saint Jean n’est pas possible. L’épître à Diognète, la Didaché, saint Polycarpe, disciple de Saint-Jean, saint Irénée, lui-même, disciple de saint Polycarpe, et beaucoup d’autres, font référence à cette épître pour attester autant l’existence de Jésus que leur expérience, leur «dire», leur annonce de Jésus.

2016-C-Jn 20, 11-18- mardi octave de Pâques - avons-nous un visage de ressuscité ?

Dans la dernière heure du vendredi, sur la Croix, Jésus s'est occupé de la douleur et de l'angoisse du larron. Dans la première heure de la Pâque, il s'occupe de la douleur et de l'amour de Marie-Madeleine. Jésus ressuscité continue ainsi de donner vie aux blessés, aux gens tristes et malheureux.

2015-B-Jn 20, 11-18 mardi octave Pâques-Marie, au jardin de la joie

Parmi celles qui n'abandonnèrent pas Jésus à l'heure de la Passion, l'un d'elle, Marie de Magdala ou Marie Madeleine, la femme peu banale dont parle Luc (8, 1) guérie de sept démons, fut élue parmi toutes les autres pour annoncer le Ressuscité.

On la reconnaît, selon la belle expression de saint Thomas d'Aquin, comme l'apôtre des apôtres qui observe qu'au tout début de l'histoire humaine, une femme avait annoncé au premier homme des paroles de mort. Ainsi une femme annonça en premier aux apôtres des paroles de vie (Observatore Romano, #8, 20 fév. 2007).

2014-A-Jn 20,11-18- mardi octave de Pâques- Marie Madeleine

Feuilletant l'autre jour diverses revues dans une salle d'attente, je fus intriqué par un mot qui s'y trouvait. C’est le mot vintage. On y parlait de mode vintage, de culture vintage. J'ignorais ce que c'était. Une recherche me fit découvrir que le vintage c'est cette tendance à remettre à la mode du vieux, à remettre des choses passées au goût du jour. Tendance qui veut donner une seconde vie à des choses du passées. La culture vintage, c'est la culture qui vise à donner un second souffle à des objets, à des us et coutumes pour éviter que des joyaux du passé disparaissent à jamais.

2012-B-Jn 20, 19-31-Dimanche 2e semaine Pâques - nous donner des yeux de Pâques.

Si quelqu'un vous disait : « Hier soir, j'ai vu une fille avec des ailes qui volait à l'extérieur de ma fenêtre. » Le croiriez-vous ? Ou si quelqu'un vous disait : « Ma nouvelle voiture peut me parler comme à un ami. » Le croiriez-vous ? C'est la même réaction qu'a eu Thomas devant ses amis qui lui disent : nous avons vu le Seigneur. Toute autre réaction que celle-là aurait été inquiétante. Thomas avait bien entendu Jésus dire qu'il rebâtirait ce temple en trois jours, mais il n'avait jamais entendu parler de quelqu'un revenant à la vie après sa mort.

2012-B- Jn 20, 11-18 -Mardi octave Pâques - apparition de Jésus à Marie madeleine

Comme vient de l'écrire Roger Lenaers, même si pour l’homme occidental du troisième millénaire le langage de la tradition chrétienne est devenu une langue étrangère, un autre christianisme est possible (Éd. Golias, 2011); c'est le titre de son livre. Pour cela, il nous faut passer au crible tout le langage, les gestes, les symboles, les manières de comprendre ce que nous avons reçu du passé

2011-B- Jn 20, 2-8-Mardi octave Noël - Jean a découvert les secrets de son cœur

Que personne ne dise que Jésus a préféré l'un de ses apôtres à un autre. Même s'il a conféré la primauté à Pierre, il n'a pas pour autant eu moins d'affection pour les autres. Il a confié, dit Aelred de Rielvaux, moine cistercien anglais du XIIe siècle, son Église à Pierre ; il a remis à Jean sa mère tendrement aimée (Jn 19, 27). Il a donné à Pierre les clés de son royaume (Mt 16, 19) ; il a découvert à Jean les secrets de son cœur.

2008-A- Jn 20, 19-23-Pentecôte

Après ces trois jours de réflexion sur l’eucharistie, nous pouvons redire ce que Pierre a exprimé devant le Sanhédrin quelques jours après la Pentecôte : « Quant à nous, il nous est impossible de ne pas dire
ce que nous avons vu et entendu ». (Ac 4, 20) Nous ne pouvons pas, nous ne pouvons plus taire ce que nous avons entendu parce que c’est trop beau. Nous vivons quelque chose de tellement fort que nos vies parlent plus fort, trahissent ce que nous ne disons pas.

Pages

S'abonner à Jean 20