Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Jean 10

2011-A-Jn 10, 11-18- Lundi 4e semaine Pâques -admirable intimité : le bon pasteur

Qu'est-ce qui t'arrive Jésus? Qu'est-ce qui t'arrive Nicodème? Qu'est-ce qui t'arrive Étienne? Et l'évangile de ce matin demande à chacun d'entre nous : Qu'est-ce qui t'arrive? Nous sommes tellement entrés dans l'intimité d'une alliance indélébile que Jean nous présente sous l'image du maître et de sa brebis, du maître et de son animal, que nous sommes devenus non seulement chrétiens, non seulement le Christ mais la Charité même du bon Pasteur.

2010-C-Jn 10, 1-10-Lundi 4e semaine Pâques - Je suis la porte… je t’en conjure, ouvre-toi devant moi

Je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé; il pourra aller et venir, et il trouvera un vert pâturage (Jn 10, 9).Y-a-t-il parole plus magnifique, plus claire que celle-là où Jésus – nous l’avons célébré dans la nuit de Pâques – se fait portier de notre bonheur? Elle ouvre sur une vie en abondance. Je suis venu pour qu’ils aient la vie, et qu’ils l’aient en abondance (Jn 10, 10).

2010-C-Jn 10, 31-42 -Vendredi 5e semaine Carême - Dieu a goûté la mort

Tout au long de cette semaine, Jésus nous a montré sa foi (Jc 2, 18). À quoi aurait pu servir à Jésus de révéler son identité de Fils du Père s’il n’accomplit pas les œuvres du Père? En réponse à leur demande de dire une fois pour toute qui il est, Jésus leur a montré son enracinement dans le Père. À ses détracteurs, Jésus n’a pas craint d’affirmer son identité divine. Réponse : tu mérites la mort. Tu n’es qu’un homme et tu prétends être Dieu (Jn 10, 33).

2008-A- Jn 10, 31-42-Vendredi 5e semaine carême -élever nos regards jusqu'à la Croix

Ne nous contentons pas de relire l’histoire de la Passion. Pour bien l’entendre, il faut qu’elle s’accomplisse en nous. « Hâtons-nous » dit saint Grégoire « de (la) mettre en pratique et nous nous ouvrirons ainsi à une plus profonde intelligence du Mystère de la Passion ». « Cette vieille histoire du Golgotha », et nous le voyons dans ce passage de Jean, c’est l’abîme du mal qui se transforme en abîme de miséricorde.

2008- A :Jn 10, 22-30- Mardi 4e semaine Pâques -Il faut sortir de nos « enclos » pour entrer dans Le sien

«Mes brebis écoutent ma voix». Si nous écoutons avec les oreilles du cœur cette page de Jean qui lentement tourne maintenant nos regards vers la Pentecôte, nous percevons très bien que nous sommes en présence d’une Voix qui laisse entrevoir une stature d’homme inégalée. Nous sommes en présence d’une « Voix » « monument » (D’ailleurs, c’est ce passage de Jean que l’Église utilise pour la fête de la dédicace) qui ne s’impose pas.

2007-C-Jn 10, 31-42-Vendredi 5e semaine Carême -La plus belle œuvre de Jésus

« Si la loi appelle des dieux ceux à qui la parole de Dieu s'adresse, pourquoi dites-vous : Tu blasphèmes, parce que j'ai dit : Je suis le Fils de Dieu ? ». Nous sommes en présence – et l’annonciation nous a confirmé cela - de la plus belle œuvre de Dieu chez nous. Dans la fête de l’annonciation, Dieu a offert à notre regard son Fils, « né d’une femme (Gal4, 4) ». Il offre maintenant à notre regard cette «bonne œuvre », la plus grande qui soit : «Jésus, Verbe fait chair…. achève l’œuvre du salut que le Père l’a chargé d’accomplir » comme l’exprime la constitution Dei Verbum (3-4).

2006-B-Jn 10, 31-42- Vendredi 5e semaine carême -en marche vers le service des services

Nous sommes « tirés », « nés » du mystère de Dieu. Nous sommes non un «portrait», mais bien une «image» vivante de son propre mystère. Il y a en nous un ADN de Dieu. «Il est écrit : vous êtes des dieux». L’article premier du catéchisme clame que «Dieu nous a créés pour participer à sa vie». «Celui qui t’a modelé t’a aussitôt doté, par nature, d’une aptitude à voir Dieu» (Grégoire de Nysse) qui ajoute «mais le mal s’est répandu sur l’empreinte divine.

2005-A-Jn 10, 11-16- Mgr de Laval - Un bon pasteur:

" Je te le demande solennellement.. Proclame la Parole de Dieu. " (2tm 4,1) C'est une confidence testamentaire que Paul " enchaîné comme un malfaiteur " (2 tm2.8), souffrant, adressait de sa prison à " Timothée mon enfant bien-aimé dans la foi. " Cette confidence en suivait une autre: " Souviens-toi de Jésus-Christ. " (2tm2,8) Comme première mission, Paul " apôtre du Christ Jésus " confiait à son compagnon de " se souvenir de Jésus-Christ ", " de lui rester fidèle " avant d'aller " proclamer, avec patience et souci d'instruire ".

2005-A-Jn 10, 1-10- Dimanche 4e semaine Pâques - Homélie de consécration à présence et vie

"C'est parce que, à l'écoute de sa Voix, vous avez été remués jusqu'au fond de vous-mêmes" (AA2,37) que vous vous consacrez maintenant " à ne pas fermer votre cœur, à entrer dans le combat de Dieu " comme nous y invite chacun matin la liturgie de Laudes. Vous dites comme les écoutants de la 1 ère lecture : que devons-nous faite ?. Comme réponse, Marguerite, Aline, Micheline, Claudette, vous avez choisi de vous consacrer à passer de vous-même à Dieu. À vous laissez "travailler", sculpter comme de l'argile dans les mains du potier.

Pages

S'abonner à Jean 10