Vous êtes ici

Ajouter un commentaire

2015-B-Lc 8, 4-14- samedi 24e semaine ordinaire- prendre soin de la terre

Année B: Samedi 24e semaine ordinaire
Luc 8 4-14 ; Timothée 6, 13-16 : prend soin de la terre 

On croirait relire dans ce texte du semeur tout le message de l’encyclique Loué sois-tu et son appel à garder et cultiver le jardin du monde (# 67). Prendre soin de notre maison commune comme notre sœur avec laquelle nous partageons l’existence et notre mère belle qui nous accueille (# 1), c’est le pourquoi de la création de l’homme. Aucune panique dans ce texte du pape, mais une solide réflexion sur les urgences à nous redonner un regard d’émerveillement et d’étonnement (# 11).

Urgence d’un regard d’émerveillement. Pourtant notre premier regard en lisant cette parabole se porte généralement sur la désolation des sols qui aujourd’hui prend le visage des différentes religions du monde. Observons d’abord que l’étendu des sols à fertiliser de la saveur de l’Évangile est beaucoup plus vaste que le sol en santé. Observons que subtilement la parabole fait émerger deux attitudes à éviter : le refus de la résignation et celle de la condamnation pure et simple.

Pour nous qui contemplons cette parabole, pour nous qui vivons un affrontement sociétal sur la pluralité actuelle des terrains de foi, de religion, cette parabole questionne nos habiletés à établir une coexistence pacifique et fructueuse entre personnes et communautés appartenant à des religions différentes (Pape François, 7 sept. 2015 à la Communauté de Sant’Egidio). Quel regard portons-nous sur ce jardin du monde ?  Il y a un autre regard que la globalisation de l’exclusion pour citer le Pape, que la globalisation d’une culture de méfiance mutuelle. C’est celui de la miséricorde. Nos regards souffrent d’une écologie humaine réduite à nos proches. Cela entraîne bien des perturbations.

Écologie humaine. Nous la voyons dans l’accueil que ce pape donne à des personnes pourtant rejetées :   l’évêque Jacques Gaillot, le théologien Gustavo Gutterriez, et à plusieurs autres. Ce pape ne convoque pas pour les juger, les mettre en quarantaine, les exclure mais désire écouter, chercher avec ses frères la meilleure voie. Pour lui, c’est celle de la miséricorde qui s’appuie sur la justice, sur le dialogue avec l’Autre. Cela commence à ressembler à l’Evangile.

Pour sortir des humains de leur sol pierreux ou plein d’épines, Jésus a pris le temps de fouler de ses pieds leurs sols, d’en écouter ses habitants qui sont tous des marginalisés, de les accompagner dans leur passage vers des bonnes terres. À cause de l’Évangile (1 Co 9, 23), le pape François n’hésite pas à fouler ces terres en attente de développement, à côtoyer les marginalisés.  Anna Soupa a écrit un beau livre : François, la divine surprise (Médiaspaul, 2014). Dans son sous titre, elle pose une question : Ce pape va-t-il convertir l’Eglise ? François invite le monde entier, l’Église, à l’esprit d’Assise qui émerge de cette parabole, celui de la contagion de la culture de la rencontre.

Il y a plusieurs techniques à notre disposition pour évaluer la qualité des sols, mais la meilleure manière de savoir s'il est en bonne santé, c'est de voir la quantité de vie qu'il héberge. De voir la vie qui le long de la route appelle à sortir du sol. D’entrevoir celle qui au milieu d’un sol pierreux espère des racines profondes pour résister à ce vaste mouvement d’exclusion de tout ce qui n’est pas parfait. D’arroser d’une parole sure, celle qui tombée dans les ronces, recherche une autre richesse que les plaisirs de la vie.

À votre contemplation : c’est en demeurant irréprochable et droit (1iere lecture) que nous prenons soin de la terre, de tous les sols. L’urgence est moins de dénoncer ces sols, mais de ne pas craindre de manifester la vitalité de nos propres terres. Nous te louons, Père, pour la semence que tu jettes abondamment dans nos terres. AMEN.

Évangile: 
Année: 
Épitres: 
Pérode: 
Date: 
septembre, 2015

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.