Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Pâques

2013 -C- Jn 6, 22-29 - Lundi 3e semaine de Pâques - comment dire l'ineffable ?

Béni sois-tu, toi qui nous donne ce pain. Nous mangeons notre Dieu. Quel admirable et ineffable amour il a fallu, pour inventer cette merveille ! Ce geste dépasse tous les sens. Toute compréhension. Il devrait nous blesser le cœur tellement il est au-dessus de tout. Pour la foule, Jésus était une table recherchée.

Jésus a voulu plus que de se faire l'un de nous, plus que de nous montrer son immense compassion pour nous en s'identifiant à nos souffrances. Plus que de se faire un Dieu nourriture en sachant que nous devenons ce que nous mangeons....

2013 - C: Lundi octave Pâques -Mtt 28, 8-15-sortir indemne de Pâques ?

Allez annoncer qu'ils me verront en Galilée (Mt 28. 11).Il n'y a pas un Jésus crucifié, un Jésus roi, un Jésus ressuscité. Allez annoncer que c'est le même Jésus hier, aujourd'hui et demain. Commence une nouvelle manière pour Jésus d'être présent non plus dans le temple où s'organise un système de la religion mais dans nos «Galilée» où se vivent nos rencontres avec Jésus. Sur ce terrain, personne ne peut sortir indemne de Pâques.

2012-B-Lc 17,11-19 - Lundi 27e semaine ordinaire- le lépreux guéri; action de grâce

Le Livre de la sagesse ne manque pas de sagesse quand il écrit que l'œil n'a jamais fini de voir (Ecc 1, 8). Il n'a jamais fini d'être dépoussiéré de tout ce qui n'est pas beauté. De tout ce qui n'ouvre pas à l'émerveillement et à l'action de grâce. L'Ecclésiaste poursuit en ajoutant : et à nos oreilles d'entendre le chant de la beauté.

Cette fête qui, pour plusieurs, ne signifie qu'un jour légal de congé, nous est donnée par l'État pour découvrir la Beauté de l'âme du monde (titre d'un livre récent de Frédéric Lenoir). Pour découvrir la beauté qui sauve le monde. Je sais aujourd'hui, dit le poète Arthur Rimbaud, saluer la beauté.

2012-B-Jn 17, 1- 11a- Mardi 7e semaine Pâques - être des tenants lieux de Dieu sur la terre

Jésus termine la première messe de l’Histoire par une immense prière d’action de grâce, dite la prière royale ou sacerdotale. À la veille de sa passion, de cette première messe de l'Histoire, Jésus s’interpose entre son Père et les siens. Il intercède pour ses Apôtres mais aussi pour chacun de nous qui grâce à eux, croyons en ce Dieu désirable mais ajoute André Fossion, non nécessaire pour être heureux.

2012-B-Jn 10, 22-30 -Mardi 4e semaine Pâques - Qui sont ceux qui entendent sa voix ?

Que nous sommes lents à comprendre que les «brebis qui écoutent ma voix» ne sont pas seulement de «l'enclos» Église. Jésus, et c'est la nouveauté toujours à reconsidérer, est tellement universel dans sa personne, tellement «hors norme» dans sa manière de vivre que sa voix est accessible au delà des églises. Et ceux qui entendent cette voix mon Père les aimera et nous viendrons en eux faire notre demeure.

2012- B: Mardi 6e semaine Pâques -Jn 16, 5-11 Allez vivre en divinisé .

Vous avez bien entendu: il est de votre intérêt que je parte. Ce départ confirme, si besoin est, l'humilité de Dieu. Toute la vie terrestre de Jésus fut effacement. Il n'a jamais recherché ni la première place, ni même un titre de gloire (Cf Mt 23, 8). Jésus fut comme un enfant fragile et sans défense mais qui en même temps soulève et attire l'attention de son entourage.

2012 - B-Jn 15, 1-8- Mercredi 5e semaine Pâques - sommes-nous des «branchés» sur Dieu ?

Léonard de Vinci définissait la sculpture comme l'art d'enlever. Tous les autres arts consistent à ajouter de la couleur sur la toile pour la peinture, d'étaler pierre sur pierre pour l’architecture, d'insérer note après note pour la musique. Seule la sculpture consiste à enlever ce qui est en trop pour faire ressortir la silhouette envisagée

2012- B : Mardi 5e semaine Pâques -Jn 14 27-31 : la «réveillance» pour sortir de nos peurs .

L'émerveillement peut mourir. Sa mort commence quand, devant cette page trop souvent citée, tellement connue qu'elle est méconnue, nous avons peine à l’intérioriser, selon les très beaux mots de Pascal, dans l'infiniment infini de sa profondeur. Cette page devrait nous faire déborder d'émerveillement et de joie. Ne soyez pas bouleversés, ne soyez inquiets de rien, si vous m'aimiez, vous seriez dans la joie. Il

2012-B : Lundi 5e semaine Pâques - Jn 14, 21-26 Nous portons en nous le Paradis

Pour définir Pâques, le théologien jésuite Joseph Moingt dit que quelque chose est arrivé à Jésus, quelque chose d'inexprimable, d'indéfinissable tant il dépasse nos mots humains. Quelque chose de vraiment nouveau qui change la condition de l’homme et du monde, disait Benoît XVI dans son message pascal. Ce quelque chose, c'est l'humain qui atteint sa plénitude.

2012-B-Jn 20, 19-31-Dimanche 2e semaine Pâques - nous donner des yeux de Pâques.

Si quelqu'un vous disait : « Hier soir, j'ai vu une fille avec des ailes qui volait à l'extérieur de ma fenêtre. » Le croiriez-vous ? Ou si quelqu'un vous disait : « Ma nouvelle voiture peut me parler comme à un ami. » Le croiriez-vous ? C'est la même réaction qu'a eu Thomas devant ses amis qui lui disent : nous avons vu le Seigneur. Toute autre réaction que celle-là aurait été inquiétante. Thomas avait bien entendu Jésus dire qu'il rebâtirait ce temple en trois jours, mais il n'avait jamais entendu parler de quelqu'un revenant à la vie après sa mort.

Pages

S'abonner à Pâques