Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Pâques

2012-B- Jn 20, 11-18 -Mardi octave Pâques - apparition de Jésus à Marie madeleine

Comme vient de l'écrire Roger Lenaers, même si pour l’homme occidental du troisième millénaire le langage de la tradition chrétienne est devenu une langue étrangère, un autre christianisme est possible (Éd. Golias, 2011); c'est le titre de son livre. Pour cela, il nous faut passer au crible tout le langage, les gestes, les symboles, les manières de comprendre ce que nous avons reçu du passé

2012-B-Jn 6, 30-35- Mardi 3e semaine Pâques - le premier repas du monde nouveau.

Pour annoncer Pâques, Paul, dans sa lettre aux Corinthiens, écrite vingt-quatre ans environ après la mort de Jésus, présente le récit le plus primitif du mémorial eucharistique. J'ai reçu de ma part ce qu'à mon tour je vous ai transmis : Le seigneur la nuit où il fut livré, prit du pain et après l'avoir rompu dit : Ceci est mon corps, faites cela en mémoire de moi.

2011-A-Jn 16, 29-33- Lundi 7e semaine Pâques -un beau retournement

Dieu dit que la lumière soit.... et la lumière fut. C'était le commencement du monde. Dieu dit que la paix soit et la paix fut. Ce fut, au matin de Pâques, le commencement du recommencement du monde nouveau. Dit autrement, il y eut deux Testaments : l'un était un passage de l'idolâtrie à la Loi ; l'autre, de la Loi à l'Évangile (Grégoire de Nazianze). Quel beau retournement !

2011-A- Jn 3, 1-8 -Lundi 2e semaine de Pâques -Nicodème où la vie qui se reçoit d'un autre.

Jésus qu'est-ce qui t'arrive ? C'était ma question pour vous lundi dernier. Aujourd'hui: je reprends la même question en la personnalisant : Nicodème qu'est-ce qui t'arrive ? Nous sommes en présence de quelqu'un de grande culture, d'un savant juif, docteur de la loi qu'il connait parfaitement à travers les Écritures qu'il enseigne

2011-A-Jn 15, 26-16, 4- Lundi 6e semaine Pâques -Maintenant où va-t-on ?

À l'heure où Jésus passait de ce monde, au terme de son voyage terrestre, nous imaginons sans peine son état d'âme, lui qui est sorti du Père pour venir vers nous (Jn 16, 28). Comme cadeau de départ, à nous qui sommes ses amis, il nous fait part de son désir : là où je suis qu'ils soient eux aussi (Jn 17, 24). Jésus est heureux de retourner chez lui, mais plus heureux encore de nous emporter avec lui sur ses épaules.

2011-A-Jn14, 21-26- Lundi 5e semaine Pâques -Vous nous laissez la Paix.... en héritage. Départ des religieuses

Qu'est-ce qui vous arrive ? Ce qui arrive, c'est un départ, le vôtre, qui n'en est pas un. Hier, la paroisse a souligné votre départ physique qui confirme que tout est accompli. Que les temps sont accomplis. Mais, et les derniers jours de ce grand dimanche nous fait miroiter cela, il y a des départs qui n'en sont pas. Le vôtre est de ceux-là. Désormais vous nous serez loin des yeux mais non de nos cœurs (1 Th 2,17). Nous soulignons votre Ascension. Comme le berger, vous nous emporter sur vos épaules. Mission accomplie. Il est bon que je m’en aille.

2011-A-Jn 10, 11-18- Lundi 4e semaine Pâques -admirable intimité : le bon pasteur

Qu'est-ce qui t'arrive Jésus? Qu'est-ce qui t'arrive Nicodème? Qu'est-ce qui t'arrive Étienne? Et l'évangile de ce matin demande à chacun d'entre nous : Qu'est-ce qui t'arrive? Nous sommes tellement entrés dans l'intimité d'une alliance indélébile que Jean nous présente sous l'image du maître et de sa brebis, du maître et de son animal, que nous sommes devenus non seulement chrétiens, non seulement le Christ mais la Charité même du bon Pasteur.

2011-A-Jn 6, 22-29- Lundi 3e semaine Pâques - Mise en demeure d’opter pour bien vivre sa vie

Qu'est-ce qui nous arrive? Cette question de départ de notre grand dimanche est toujours la nôtre. Qu'est-ce qui arrive à Étienne, homme quelconque sans instruction ni culture capable de parler avec assurance (Ac 4, 13), au visage tellement radieux comme celui de Jésus au matin de Pâques qu'on ne pouvait supporter de le voir ? (cf. Mat. 17:6; Luc 9:29).

2010 -C-Jn 15, 9-17- Vendredi 6e semaine Pâques - Aller annoncer Dieu - fête de Matthias

Benoît XVI, dans son livre sur Jésus Christ, se demande ce que Jésus a vraiment apporté en naissant parmi nous. Cela peut nous étonner; mais, écrit-il, Jésus ne nous a apporté ni la paix, ni le bien-être, ni même un monde meilleur. Il nous a apporté Dieu. Dès lors, nous connaissons sa face, dès lors, nous pouvons l’invoquer. Dès lors, nous connaissons le chemin que, comme homme, nous devons prendre dans ce monde.

Pages

S'abonner à Pâques