Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Marc 10

2024-B-Mc 10, 13-16- samedi de la 7e semaine ORDINAIRE- profanation

l y a plus de deux-mille ans, quelqu’un est passé parmi nous pour nous apprendre à vivre ensemble l’amour, la solidarité, la compassion, le respect de chacun. Il en a payé le prix. Je suis venu apporter le glaive sur la terre (Mt 10, 34). Nous avons progressé sur plusieurs plans, mais nous sommes analphabètes en ce qui concerne l’assistance et le soutien aux plus fragiles et aux plus faibles de nos sociétés développées (FT # 64).

2022-C-Mc 10, 13-16-samedi de la 7e semaine du temps ORDINAIRE- ferment d'anti-culture

Vous avez bien entendu, Jésus nous décrit son grand rêve. En appelant à laisser les enfants venir à lui, il nous montre en quoi consiste son royaume. C’est l’arrivée d’une contre-culture ou l’annonce d’une anti-culture. Le grand signe de l’arrivée de son royaume est un changement radical qu’il présente dans son attitude d’ouverture aux enfants. Jésus change l’histoire avec les plus simples des humbles, les enfants. Quand nous saisissons cela, il est facile de comprendre pourquoi les élus politiques et religieux le pourchassent jusqu’à désirer sa disparition.

2021-B- Mc 10. 35-45 - dimanche de la 29e semaine du temps ORDINAIRE- jeu de pouvoir.

Vous connaissez l’expression : jeu de pouvoir. Il s’agit d’intrigues, de complots pour se frayer ou obtenir promotion et meilleure place. L’Évangile n’a pas peur de mentionner que le jeu de pouvoir existait même chez les apôtres. Dans toute institution humaine, nous retrouvons le souci de la première place, de la jalousie, de l’envie, de machinations d’intrigues, de complots, d’arrangements et accommodements. C’est humain. Ce n’est pas évangélique.

2021-B-Mc 10, 1-12- dimanche de la 27e semaine ORDINAIRE- impossible et possible

Comprenons bien. Ce passage de Marc est archi connu, archi cité avec celui de Matthieu, archi mal interprété par ceux pour qui les écrits évangéliques doivent être pris à la lettre. Un poète René Char dit merveilleusement la profondeur de ce passage : l’impossible, nous ne l’atteignons pas, mais il nous sert de lanterne. Ce texte est une lanterne sur nos chemins. Il jette des mots devant nous pour qu’ils nous tirent en avant (Jean Sullivan)

2019-C-Mc 10,13-16- samedi 7e semaine ordinaire- rien, un mot si plein de sens.

Ce matin, un passage de l’écriture qui renferme en quelque sorte la quintessence de l’évangile. La quintessence de notre identité, nous rappelle la lecture de Siracide qui invite à nous arrêter sur notre condition humaine. Nous ne sommes pas les maîtres de la vie. Dans cet appel de Jésus à ne pas éloigner de lui les enfants émerge un mot à méditer, à contempler longuement : rien. Nous avons tout reçu, dit l’auteur du livre. Rien, un mot qui vaut cher, mais que l’esprit du monde cherche à éliminer.

21018-B-Mc 10, 13-16-samedi 7e semaine ordinaire- une déchirure attendue

Quelle est grande et spontanée la sympathie de Jésus envers les plus faibles. En entendant Jésus leur dire de ne pas éloigner les enfants de lui, les apôtres, ce jour-là, ont du être secoués parce que cette attitude se situe à des années-lumière de leur manière de vivre. Elle va à contre-courant de tout ce qui est acceptable, tolérable.

2018-B-Mc 10, 32-45- mercredi 8e semaine ordinaire-se perdre de vue

Nous ne sommes pas encore totalement perdus à nous-mêmes. Nous ne le serons jamais parce que nous avons peur de nous perdre de vue. Et voilà bien le point central de cet épisode des fils de Zébédée. Quand nous entendons la question pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, nous songeons spontanément à celle de donner sa vie, celle du martyr. Nous songeons moins à nous perdre de vue, cette autre croix. Se perdre de vue est une situation pénible et amère.

2017-A-Mc 10, 28-3- mardi 8e semaine ordinaire- frère universel

Disons-le, Jésus n’a rien contre la famille. Le pape vient d’y consacrer une importante exhortation apostolique. Mais cet appel rejoint l’aventure de Jésus. Il est sorti du Père, a quitté une résidence luxueuse pour se trouver sans logis, sans demeure où se reposer (cf. Mt 8, 20). Sa sortie inaugure l’arrivée d’un grand nombre de frères (Rm 8, 29). À tous ceux qui l’ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu (Jn 1, 12).

Pages

S'abonner à Marc 10