Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Ordinaire

1990- C-Mtt 9, 35-10:1- Curé d'ars - être pour dire

Le août l859, après plus de 40 ans de dévouement épuisant, s'éteignait celui qui sera universellement connu sous le nom du Curé d'Ars.

Un homme de Parole, un homme de la Parole. Il s'avait dire sans condamner, annoncer sans écraser, écouter sans juger, enseigner la Bonne Nouvelle et guérir toute maladie et infirmité . Jean Marie Vianney, une guetteur pour l'Eglise de son temps, qui invitait à la conversion du coeur.

1990-B-Mtt 9, 9-13- Vendredi 13e semaine ordinaire- une simple question de nourriture

Une Parole lègère mais non frivole pour la saison de notre été. Une Parole qui, délicatement pour les unes, brusquement pour d'autres, nous suggère à changer de régime alimentaire, à briser nos habitudes de nous retrouver en serre chaude, entre nous, pour accueillir à notre table des étrangers aux us et coutumes différentes des nôtres.

1990-A Dimanche 24e semaine ordinaire Mtt 18, 21-35 comment gros ?

Comment gros m'aimes-tu? Cette question les parents l'entendent souvent. L'enfant a besoin, surtout après avoir mal agi, d'entendre ses parents lui redire en chiffres astronomiques qu'ils sont aimés audela de leur comportement. Pour les parents, répondre " tu sais bien que ja t'aime " présuppose cette capacité d'oublier, d'effacer la faute de leur enfant.

1990- A- Lc 4 , 31-37 Mardi 24e semaine ordinaire parler avec autorité

La bouche parle de l'abondance du coeur (Mt 12.34). Ce qui fait autorité chez Jésus ce n'est pas tant ce qu'il dit que la manière dont il le dit. Voilà un maitre qui dit en langage simple, celeuidu peuple, des choses profondes, un maître ne démontrant, ni dans son ton de voix ni dans son agir, aucune suffisance ni prétention. Un Maitre dont l'insistance, l'autorité est non de se faire valoir, de se mettre en évidence ,mais plutôt de relever son vis à vis, de lui donner de l'importance.

1990-A- Jeudi 4e semaine ordinaire Mc 6, 7-13 Partez ...avec le vrai trésor.

A la veille de "prendre le chemin de tout le monde", David confie … son fils son testament spirituel. " Tu garderas les observances du Seigneur ton Dieu en suivant ses chemins...et le Seigneur accomplira cette promesse qu'il m'a faite". Plus que l'opulence d'un royaume riche et bien organis‚, plus qu'un trésor, David remet … son fils la promesse de Dieu. Et le psalmiste chantera : "La loi du Seigneur et parfaite qui redonne vie; les décisions du Seigneur sont jutes et équitables "

1990 -A-Jeudi 2e semaine ordinaire -Mc 3, 7-12 entre l'engouement et le rejet

C'est toujours pareil. Rien ne change sous le soleil. De tout temps adhésion et rejet, enthousiasme et condamnation, accord et incompréhensi­on, acceptation et refus forment la trame de l'histoire de nos vies. Tout en nous et autour de nous semble se situer entre des choix qui soulèvent tension et dé­tente, jubilation et angoisse.

Pages

S'abonner à Ordinaire