Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Noël

2000-C- Lc 2,22-35: Vendredi octave Noël - Se donner un regard de lumière

Voici la lumière qui éclaire les nations. Voici la gloire de Dieu (Acclamation). Impossible de voir ce Dieu qui est lumière, sans la lumière, sans cette lumière qui brillait dans les yeux de Syméon, lumière du coeur, lumière intérieure de la foi. Impossible de voir en cet enfant le soleil levant venu nous visiter sans ce regard profond, qui voit au-delà du visible. Simone WEIL a des mots merveilleux: c’est le regard qui sauve. Se donner sur cet enfant un regard de lumière, un regard qui sauve. Ce regard là, naît qu’après un long travail, je dirais, d’enfantement, de contemplation quotidienne et constante. Regarde dit Jean de la Croix cet enfant et tu trouveras en lui tout ce que tu cherches.

2000 - C- Lc 5, 17-16 Lundi 2e semaine avent:Lève-toi et marche j'ai décidé d'espérer

Nous sommes submergés d ' images pas belles du tout : violence, meurtre, accident etc. A longueur de colonnes de journaux, d ' écoute de radio, de zapping télévisuel, ce qu ' on voit, ce que l ' on entend n ' est pas beau. C' est démoralisant. Nous vivons dans la peur de la mondialisation, des fusions municipales, effets de serre. Pire, il y a cette peur plus dommageable d ' aller au fond de nous-mêmes pour y découvrir notre identité profonde. Comme le dit un chant liturgique la peur a dressé des murs, la nuit s 'étend sur le monde, la faim opprime les pauvres qui nous rendra l 'espérance? Viens, Jésus notre espérance.

1999-B- Jn 1, 1-18 : Vendredi octave Noël

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. (Gn 1.1) Au commencement était le Verbe (Jn 1.1). Quand nous réalisons que de tous les souvenirs prestigieux et événements de ces deux millénaires qui s’achèvent, le plus marquant se retrouve dans ce commencement d’un petit enfant (Lc2,7) nous restons confondus. Le fameux bogue dont on parle tant, l’appréhension de manifestation de destruction appréhendée, ne résisteront pas aux heures qui viennent !

1999-B-Jn 1, 1-18 vendredi octave Noël- au commencement

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. (Gn 1.1) Au commencement était le Verbe(Jn 1.1). Quand nous réalisons que de tous les souvenirs prestigieux et événements de ces deux millénaires qui s’achèvent, le plus marquant se retrouve dans ce commencement d’un petit enfant (Lc2,7) nous restons confondus. Le fameux bogue dont on parle tant, l’appréhension de manifestation de destruction appréhendée, ne résisteront pas aux heures qui viennent !

1998-C-Jn 1, 19-28- Vendredi après Noël- Quelqu'un à connaître

Nous pourrions donner toutes les réponses du nouveau catéchisme sur Jésus. Nous pourrions enseigner avec toutes les nuances de la théologie dogmatique, mystique le Jésus de l ' histoire, nous serions encore devant une évidence déchirante : celui que mon coeur aime, ce bien-aimée du Cantique des cantiques que je cherche et désire, sera toujours pour moi Quelqu 'un que nous ne connaissons pas. Seul l ' Esprit du Père peut nous octroyer cette joie de le connaître.

1998-C- Jn 1, 19-28- vendredi semaine Noël- quelqu'un que vous ne connaissez pas.

Nous pourrions donner toutes les réponses du nouveau catéchisme sur Jésus. Nous pourrions enseigner avec toutes les nuances de la théologie dogmatique, mystique le Jésus de l ' histoire, nous serions encore devant une évidence déchirante : celui que mon coeur aime, ce bien-aimée du Cantique des cantiques que je cherche et désire, sera toujours pour moi Quelqu 'un que nous ne connaissons pas. Seul l ' Esprit du Père peut nous octroyer cette joie de le connaître.

1998-C- Lc 5, 12-16 Vendredi 2e semaine Noël - Purification d ' un lépreux

Comme je voudrais vous faire entendre le cri de Dieu quand il est à genoux aux cotés de la personne qui souffre... je voudrais vous faire écouter la prière qui vient de son coeur de Dieu.... je voudrais vous montrer le salut dont il rêve pour tous les blessés de la vie . Ainsi s ' exprime Olivier Le Gendre. Au lieu d ' accuser Dieu et son silence devant la souffrance humaine, Olivier le Gendre renverse les perspectives, change nos visions en affirmant que la souffrance est un problème commun à Dieu et à nous, une occasion d ' agir ensemble pour en repousser les frontières.

1997-C- Mtt 10 : 17-22- Saint Étienne

Depuis plus de quatre mille ans, nous le promettaient les prophètes. Ce couplet du chant traditionnel de Noël traduit toute l ' espérance chrétienne. Ce Jésus dont nous célébrons la naissance, il a longtemps été annoncé par les Isaïe, Michée, Jérémie, Osée et les autres. Le travail des prophètes a réveillé l ' espérance enfouie depuis la Création, comme une graine de sénevé, dans la Terre, (du monde, des coeurs) . Ce travail a mis le feu à la braise qui couve sous la neige. Dehors, ce pays s ' allume à nos vieux souvenirs religieux mal éteints.

1997-B- Lc 5, 12-16 Vendredi 2e semaine Noël Purification d'un lépreux

Comment comprendre que Jésus, juif de Nazareth, juridiquement fils du charpentier Joseph et de Marie, dont nous connaissons les " frères" et "soeurs", qui est né sous l'empereur romain Auguste, qui a été crucifié puis ressuscité après quelques jours, comment comprendre que cet homme concret dont nous venons de souligner la naissance et dont l'histoire personnelle s'est déroulée à une période précise de l'histoire du monde soit en même temps le Fils de Dieu ?

Pages

S'abonner à Noël