Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Avent

2012-C- Lc 1, 67-79 -Lundi 4e semaine Avent - le principe du quetteur

Bethléem, prépare-toi : le Paradis s’ouvre pour tous. Ainsi chante une hymne de la liturgie d'Orient la veille de Noël. Nous préparer à passer du tumulte et des courses de dernières minutes à l'attention. Nous préparer à recevoir cette brise légère, cette poussière de fin silence, selon les mots magnifiques du texte hébreu (1 R 19, 12). Nous préparer à affiner nos sens et avoir l'ouïe fine. Nous préparer au secret amour longtemps caché qui nous apparaît.

2012-C-Mtt 8, 5-11- Lundi 1e semaine Avent- un athée qui enflamme Jésus de joie

Si nous écoutons en profondeur ce texte décrivant l'itinéraire parcouru par le centurion romain, nous percevrons avec étonnement que le miracle, ici, n'est pas celui que l'on pense, la guérison de l'enfant. Il n'est pas de l'ordre du visible. L'étonnante puissance de Jésus ouvrant ici un chemin à notre avent et auquel nous sommes si peu attentifs, n'est pas de l'ordre du sensible, mais de l'invisible qui se vit dans le cœur du centurion.

2011 -B- Lc 1, 26-38- Dimanche 4e semaine avent- être «grosse» de Dieu.

Imitez-la, disait un peu avant sa mort la petite Thérèse qui questionnait la tendance de son époque à présenter Marie inabordable dans ses privilèges alors qu'elle est imitable dans sa manière d'accueillir Jésus. Imitable dans son invitation : faîtes tout ce qu'il vous dira (Jn 2, 5).Imitable dans son Fiat, qu'il me soit fait selon ta Parole (Lc 1, 38).Imitable dans sa manière de vivre la prière de son Fils : que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

2011-B-Lc 1, 39-45 Mercredi 4e semaine Avent - des miettes de joie

Un hymne de la liturgie byzantine adressé à la mère de Dieu (VIIe siècle) exprime bien la réaction d'Élisabeth accueillant Marie : Réjouis-toi, jardin du Seigneur, ami des hommes ; réjouis-toi, verger qui porte un fruit de vie ; réjouis-toi Épouse inépousée ; réjouis toi, mère de l'Agneau et du bon pasteur; réjouis-toi, tu ouvres les portes du paradis.

2011-B: Mardi 2e semaine avent -Mtt 18,12-14 : une (autre) histoire de collusion

Nous parlons beaucoup de collusion présentement (en tout cas au Québec). On la retrouve partout. Elle est généralisée. Récemment les scientifiques parlaient même d'un risque de collusion entre planètes.

Nous réalisons peu que ce mot tant décrié sur la scène politique parce qu'il trahit des comportements peu orthodoxes, des alliances néfastes pour d'autres, résume toute l'aventure biblique. Plus avance le temps, plus s'avance vers nous une collusion heureuse celle-là, entre le ciel et la terre, entre le créateur et sa créature

2011-B: Mtt 21, 28-32 Mardi 3e semaine avent - : quel Noël annoncer ?

Plus nous avançons vers Noël, plus il nous reste à nous préparer pour que nous allions toujours de l'avant (cf. Ph 3, 13), tendu vers celui qui vient. À chaque petit pas que nous faisons vers lui, il en fait le double vers nous. Nous qui sommes en chemin vers lui, n'en perdons pas la route car alors notre OUI sera plutôt un NON.

2011-B-Mtt 9, 27-31- Vendredi 1e semaine avent- nous voir un peu moindre qu'un Dieu (Ps 8)

Dieu nous a fait naître après la venue de son Fils. Il nous a fait naître sous des cieux nouveaux, une terre neuve, améliorée, rachetée au prix de sa vie. C'est une évidence. Plusieurs, dans les temps anciens, ont désiré voir ce jour de Dieu où fut répandue cette rosée rafraichissante du matin. Un jour du temps, le ciel est venu à notre rencontre. Admirable métamorphose de l'un dans l'autre !

2011- B- Lc 7, 24-30 -Jeudi 3e semaine avent - des «indignés» en attente d'un sauveur

Souvent, nous nous glorifions de ce que nos paroles soient meilleures que notre vie d’actions. La vie de Jean Baptiste n'est pas de cet ordre. C'est un véritable témoin de la lumière qui nous offre ses yeux de lumière afin que tous croient par lui (Jn 1, 7). Il est le plus grand parce qu'il vivait déjà du message «lumineux» qu'il voyait se réaliser en Jésus. Mais qu'a vu Jean-Baptiste pour se mériter un tel éloge de Jésus ?

2010 - A- Lc 5, 17-20 Lundi 2e semaine avent -: que voyons-nous dans cette scène du paralysé passant par le toit?

Jésus est venu habiter en nous. Il s'est fait fils d'homme pour nous habituer à recevoir Dieu et pour habituer Dieu à habiter en nous (Saint Irénée de Lyon, vers 130-208). Mais, et les textes entendus nous le confirment, nombreux sont les obstacles à nous habituer à vivre avec Dieu en nous : mains défaillantes, genoux qui fléchissent, porte inaccessible, cohue de la foule. Isaïe a cette délicatesse de nous préciser que c'est non pas un messager ni un ange, [mais] le Seigneur lui-même [qui] viendra nous les enlever, nous en délivrer (Is 69,3).

2010-A -Mtt 8, 5-11 - Lundi 1e semaine Avent- le centurion romain

Il y a chez le centurion le pressentiment que Dieu n'habite que là où il n'y a que de la perfection. Que de la sainteté. Le centurion intuitionne de se trouver devant le mystère de la grandeur de Dieu, le mystère du Verbe fait chair, ce Verbe qui s'est abrégé (Origène, in Verbum Domini, # 15). Ne viens pas chez moi, je ne suis pas beau.

Pages

S'abonner à Avent