Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Carême

2004-C- Lc 21- Dimanche des Rameaux - Coupe de la joie

En écoutant ce récit de la Passion, avons-nous éprouver de la joie? avons-nous rencontrer la Joie en Personne ou le Christ souffrant ? Ma question peut surprendre. Si pour nous ce récit n'en est pas un de « plénitude de joie » , n'en est pas un d'une coupe remplie de joie, c'est que nous ne connaissons pas Jésus et « que nous n'avons pas en nous les mêmes sentiments qui furent ceux de Jésus » .

2004-C- Samedi 5e semaine carême -Jn 11, 45-57- la coupe du Christ

Toute la vie de Jésus a été ramassée dans un Livre dont nous venons d'entendre un passage. Mais nous ignorons que la vie décrite dans ce livre ne sert que de préface, d'introduction à un autre vie. Dans ce livre, la vraie vie n'est pas décrite. Elle n'est qu'entrevue. " La coupe que je boirai " pour citer Matthieu dont cette conspiration de mort nous en donne déjà un mauvais goût, un goût amer, est le chemin pour y parvenir.

2004-C-Mtt 9, 14-15- Vendredi des cendres - devenir Pâques

Permettez qu'en entrant dans ce que les anciens appelaient "un vénérable sacrement ", je fasse mien ces mots qui nous viennent du très lointain 1Xième siècle avant notre ère et qui étaient le point d'arrivé d'une tradition religieuse (hindouisme) adepte du détachement par le yoga :" il faut méditer sur l'être, s'y tenir de sorte que rien d'autre n'arrive, sinon l'être".

2004 -C-Mtt 5, 20-26 Vendredi 1e semaine Carême - : "je te propose aujourd'hui "

Nous avons la loi de Moise…nous avons la loi d'un Verbe dont les paroles n'ont pas été écrites sur des pierres par le doigt du Seigneur (Ex 24,12) ; elles ont été inscrites au plus profond de nos cœurs (2Co 3,3)... Entre les deux, un long travail de conversion, de changement de cœur, celui de terreux à spirituel.

2004-C- Vendredi 4e semaine Carême -Jn 7,2.10.14-25 -le "prix de la grâce"

À la veille de cette quinzaine de la Passion monte en moi ces mots d'un chrétien, Dietrich Bonhoeffer, exécuté à l'âge de 39 ans, qui parlait " du prix de la grâce ". Alors que nous vivons dans un environnement qui promeut la facilité, le refus de toute contrainte, l'abandon de tout effort, " la grâce à bon marché qui ne coûte rien " (Bonhoeffer), devant nos yeux, la grâce qui coûte cher, celle de la croix de Jésus, " celle qui nous contraint à nous soumettre au joug (léger) de Jésus-Christ "

2003-B: Vendredi 4e semaine carême -Jn7,2.10.14-25 Nous ne serons jamais accusés du meurtre de Jésus

Avouons-le, la conspiration contre Jésus nous place en présence de l’absurde. Voici quelqu’un qui passe en faisant le bien, qui soulève admiration et dont la Parole fait autorité mais dont on veut la mort. C’est à ni rien comprendre. À qui bon faire le bien, à quoi bon se dévouer pour les autres, si cela nous vaut la condamnation à mort? C’est insensé! Absurde.

2003 - B-Mc 12,28b-34: Vendredi 3e semaine carême- Commandement ou paroles libératrices ?

Commandement ou paroles libératrices que cette page de Marc? La grande méprise est de rabaisser ce texte au niveau d’un code, d’un commandement. Ce sont des paroles libératrices comme celle de la 1ère lecture de dimanche dernier. Libératrices, chartres de la liberté parce qu’il n’y a rien de meilleur au monde que d’aimer Dieu et son prochain (Silouane). Plus parfaite est sa réalisation en nous, plus sainte et pleine de joie est notre vie. La sérénité, la paix, découlent de la naissance en nous de ces paroles de Jésus. Dieu nous connaît en nous aimant. Nous Le connaissons en prenant ce même chemin.

2003-B-Mtt 9, 14-15- Vendredi des Cendres - retrouver notre Beauté première.

Il n’y a pas de vie spirituelle féconde sans but, sans cette visée qui donne à notre existence tout son sens. Ce but n’est pas un objectif à atteindre, quelque chose de mesurable. Il n’est pas de l’ordre de l’avoir, du savoir, du pouvoir. Il n’est pas le fruit d’un travail intellectuel mais un mystère : partager la Beauté de Dieu. Se convertir à la Beauté.

2003 -B: Mtt 5,20-26 Vendredi 1e semaine Carême - ego boursoufflé ?

Une page ce matin aux allures prophétiques. D’une très grande actualité. Seul des coeurs mystiques peuvent en saisir toute la nouveauté. Son urgence. Pour contrer cette tendance à tuer,- entre nous, entre nation- à entrer en guerre envers et contre tout, un appel à nous donner un grain de beauté de toute beauté. Soyez parfait. Il ne s’agit pas d’un mode de comportement mais d’une manière de vivre. C’est la loi de l’Evangile. Du royaume inauguré par Jésus. De la nouvelle alliance. Voici mon alliance..., je mettrai mes lois dans leur esprit et je les graverai dans leur coeur. (He8,10)

2003- B- Vendredi 2e semaine carême- Mtt 21,23-43,45-46 les vignerons homicides

Quelle délicatesse il y a de la part de Jésus à nous raconter cette parabole! Comme sur la montagne du Thabor, il veut nous éviter de sombrer dans la désespérance quand elle se réalisera. Ce qui nous foudroie à son audition, c’est toute cette conspiration de mort contre Jésus. Ce qui est plus subtilement présenté, c’est l’immense joie du Maître à nous confier sa Vigne et son entêtement à jamais nous l’enlever.

Pages

S'abonner à Carême