Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Carême

2007-C- Samedi 5e semaine carême -Jn 11, 45-57 des vases d’or ornés de pierres précieuses

Nous entrons dans le temps de l’accomplissement de la Promesse dont Lazare, sorti du tombeau, annonce le commencement. Jean nous montre l’étau qui se resserre autour de Jésus. Alors que la décision de le faire mourir a été prise, que la haine s’accroît dans les cœurs, Jésus marche vers la réalisation de la promesse dont Ézéchiel se faisait l’écho : «pour les ramener sur leur terre... pour placer au milieu de son peuple mon sanctuaire pour toujours».

2006-B : Vendredi 4e semaine carême -Jn 7, 2.10.14, 25-30 La fête de l’Envoyé

« Chercher Jésus » c’est quelque chose de bien. Mais déjà au 2e siècle, Origène ajoutait que d’autres cherchent Jésus pour le faire mourir. « Quiconque cherche trouve » (Mt 7,8) « Ils cherchaient à le saisir, mais personne ne portait la main sur lui car on avait peur du peuple ». Trouver Jésus pour en vivre. Le trouver pour le faire périr.

2006-B : Samedi 5e semaine carême - Jn 11, 45-57 Jn 11, 45-57 Devenir offrande au Père

« Renonce à ta sagesse, si tu veux être dans Ma sagesse ». Voilà qui résume tout le sens de cette journée qui commence. Tout le sens profond du Service. En d`autre mot, « choisis pour servir en Sa présence », c`est librement renoncer à nous-même, consentir à sortir de nous-mêmes, à nous refuser nous-mêmes, à « consentir à n`être rien » pour adhérer totalement à Jésus. « Nul ne peut servir deux maîtres » (Mt6, 24).

2006 - B Mc 14 Dimanche des rameaux - Comprendre plus que le texte

Qui peut comprendre toute la richesse de ce récit de Marc ? Ce que nous en comprenons, ce que je vais maintenant vous en faire comprendre est bien moindre que ce que nous en laissons. Jésus a dit quelque part de « rendre à Dieu ce qui est à Dieu» (Lc 20,25). Ce qui appartient à Dieu, c`est la folie de la Croix. Ce qui est à Dieu, sa richesse, c`est l`absolue dépossession de lui-même en son être et avoir. «Il s’est abaissé » jusqu’à la Croix.

2006-B : Mtt 5, 20-26 Vendredi 1e semaine carême- « J’ai hâte que tu sois sauvé »

« J’ai hâte que tu sois sauvé…. que tu apprennes le chemin de cette loi nouvelle. » Ainsi s’exprimait Clément d’Alexandrie, commentant ce passage de Matthieu, au début du 2ième siècle. Ces mots, je les fais mien. Oui, j’ai hâte que notre monde, nous-mêmes, puissions non seulement entendre mais savoir qu’un possible bonheur de vivre entre nous existe à la simple condition de développer des comportements en harmonie avec nos origines.

2006-B-Jn 10, 31-42- Vendredi 5e semaine carême -en marche vers le service des services

Nous sommes « tirés », « nés » du mystère de Dieu. Nous sommes non un «portrait», mais bien une «image» vivante de son propre mystère. Il y a en nous un ADN de Dieu. «Il est écrit : vous êtes des dieux». L’article premier du catéchisme clame que «Dieu nous a créés pour participer à sa vie». «Celui qui t’a modelé t’a aussitôt doté, par nature, d’une aptitude à voir Dieu» (Grégoire de Nysse) qui ajoute «mais le mal s’est répandu sur l’empreinte divine.

2006-B- Vendredi 2e semaine carême - Mtt 21, 33-43 : Envoyé….. pour mourir ?

«Livré pour nous.» Voilà ce qui monte en moi à la lecture de cette parabole. «Dieu a livré son Fils, son propre Fils » affirmait Paul (Rm 8, 31-34)qui ajoute deux petits mots qui changent tout : « pour nous ». Tout est dit. Déjà en ouvrant son livre, Isaïe qui clamait : « J’ai élevé et fait grandir des fils. Ils se sont révoltés contre moi (Is 1, 3) » s’empressait d’ajouter « mon serviteur réussira ».

2006-B-Mtt 9, 14-15- Vendredi des Cendres - une conversion perpétuelle

Tout chrétien, de par son baptême, a reçu vocation à changer de vie. À changer son ADN pour celui de Dieu. Toute la prédication de Jésus va dans ce sens. Appel à vivre autrement. Marc précise : à se convertir (Mc1, 15). Tellement important que Paul fait de cette métamorphose continuelle, de cette assimilation progressive de l’image du Christ (2 Cor 3,1) une vocation.

2005-A- Jn 10,31-42-Vendredi 5e semaine carême -Jésus menacé de mort, le "créateur parfait sa créature"

Devant nos yeux, une crise appréhendée. Nous entrons " dans le buisson ardent " qui dit " l'ultime dessein de Dieu sur le monde " . Nous entrons dans cette heure " qui peut seule accueillir la plénitude de la divinité . (P Durrwell). Nous voici "à la veille de sa passion ", l'heure de l'offrande du soir d'une vie où prend tout son sens ce " pour nous et pour notre salut".

2005-A- Vendredi 4e semaine carême –Jn 7, 1,10 conspiration contre Jésus. " mourir avant de mourir"

Jésus qui au sortir des eaux de son baptême, a entendu "la voix du père lui dire qu'il était son Fils bien-aimé", Jésus qui sur la montagne du Thabor, a re-entendu cette même Voix lui confirmer qu'il est ce Fils Bien-aimé, Jésus "à qui le Père a rendu témoigne (justement) parce qu'il a écouté sa Voix, parce qu'il a accompli Ses œuvres"(Évangile d'hier),

Pages

S'abonner à Carême