Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Ordinaire

2022-C-Lc 18, 1-8-- samedi de la 32e semaine ORDINAIRE- rester là et s'oublier

J’ouvre cette réflexion sur la prière par ces mots de saint Bernard, pour qui prier, c’est rester là et s’oublier. Je restais-là et je m’oubliais. C’est l’essentiel de toute prière. Mais cette présence-là, d’être saisi jusqu’à se perdre de vue, n’est pas facile tant nous sommes portés à l’activité, à l’efficacité. Accepter de n’avoir rien d’autre activité qu’être là, que de rester là la tête vide pour faire le plein du TOUT. L’immobilité est un phare pour le mouvement.

2022-C- Lc 16, 9-15 -samedi de la 31e semaine ORDINAIRE- la maladie du Windigo

D’après une légende très ancienne, l’homme, rapporte l’encyclopédie canadienne, devient un Windigo après que son esprit soit corrompu par la cupidité. Personne, rapporte la légende, ne peut le contrôler. La médecine moderne appelle cette pathologie la syllogomanie : les biens nous possèdent plutôt que de les posséder.

2022-C-Lc 13, 22-30 -mercredi de la 30e semaine ORDINAIRE- programme d'amaigrissement

L’intimité avec Jésus n’appartient pas aux seuls croyants. Elle est accessible à tout humain. C’est un droit acquis depuis notre naissance. Nous sommes nés pour entrer en relation avec le Dieu de notre foi. On viendra de l’Orient et de l’Occident, du Nord et du Midi prendre place au festin dans le royaume de Dieu….et ceux qui se croyaient élus et choisis seront jetés dehors.

2022-C-Lc 14, 1.7-11-samedi de la 30e semaine ORDINAIRE- monte en descendant

Cette page est une véritable sonnette d’alarme. Elle avertit qu’il y a risque de se tromper de chemin. Trop souvent, nous donnons de l’importance à quelqu’un à partir de la place qu’il occupe. Jésus n’est pas de cet avis. À ses yeux, ce n’est pas la fonction qui donne de la valeur à quelqu’un. La sonnette d’alarme fait entendre que ce n’est pas la fonction qui donne de l’importance. Jésus s’oppose à l’esprit de la mondanité dominée par la recherche de la puissance comme l’atteste la présente guerre en Ukraine. Il présente un autre chemin.

2022-C-Lc 12, 39-48- mercredi de la 29e semaine ORDINAIRE-Jésus, un rebelle notoire

Nous vivons présentement dans une humanité éblouie par des mirages de grandeur, des rêves de grandeur. Manger, boire, s’enivrer. Nos désirs ne semblent jamais assouvis. Tout au long de l’Évangile, Jésus élargit le regard. Il renverse le regard de ce serviteur axé sur le manger, le boire jusqu’à s’enivrer. Son regard opère un grand retournement. Une révolution radicale. Pour Jésus, c’est notre manière de vivre qui attire son regard, le fascine. Celui qui ne connaissait pas la volonté de Dieu […] ne recevra qu’un petit nombre de coups. Jésus appelle durant le temps de l’absence du maître, à vivre d’un esprit nouveau.

2022-C-Lc 13, 1-9-samedi de la 29e semaine ORDINAIRE- une Église au péril de ses lois

Le qui es-tu, Seigneur (cf. Ac 9,3-5) de Paul sur la route de Damas est la question d'une vie, à poser et à expérimenter encore et encore. Savoir que nous ne savons pas est l’attitude première de tout priant, de tout mystique. Et le mystique est celui qui regarde le cœur, son cœur, plutôt que de s’arrêter au visible.

2022-C-Lc 11, 42-46-mercredi de la 28e semaine ORDINAIRE- style de gouvernance de Jésus

Que cache ce malheur à vous ? Jésus observe qu’il se trouve devant une caste, un clergé, qui ne s’autocritique pas, qui, loin de s’améliorer, maintient une distance entre eux et le peuple. Malheur à vous qui avez une haute opinion de vous-mêmes : je te remercie, Seigneur, je ne suis pas comme les autres (cf. Lc 18,11). Attitude de paon et qui érige des murs avec les autres. Malheur à vous qui réagissez comme des porcs-épics, qui sortez vos griffes aiguisées, qui vous enfermez dans les enclos de confort et de convictions, dès que vous craignez de perdre vos privilèges.

2022-C- Lc 12, 8-12- samedi de la 28e semaine ORDINAIRE- se déclarer pour Jésus.

Je suis vôtre parce que vous m’avez créée, vôtre, puisque vous m'avez rachetée, vôtre, puisque vous m'avez supportée, vôtre, puisque vous m'avez appelée, vôtre, puisque vous m'avez attendue. […] À tout, je dis oui, qu’ordonnez-vous qu’il soit fait pour moi ? Si vous le voulez, donnez-moi l'oraison, sinon, donnez-moi la sécheresse, l'abondance et la dévotion, sinon, la stérilité. Souveraine Majesté, qu’ordonnez-vous qu’il soit fait pour moi ?

2022 - Lc 10, 25-29 – une femme d'une simplicité évangélique

Archimède disait jadis : donne-moi un point d'appui et je pourrai déplacer la terre. Qui connaît bien Gisèle sait très bien que le point d’appui qui guidait sa vie, que sa devise non dite sur laquelle elle s’appuyait, que son centre divin, fut de vivre simplement pour que les autres puissent simplement vivre (Dom Helder Camara). Cela résume toute sa vie, toute sa vie de foi. Dans sa manière de vivre, il y a tout l’Évangile.

Pages

S'abonner à Ordinaire