Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Année c

1992-C-Mtt 7, 7-12 -Jeudi 1e semaine carême Prier pour demander Dieu.

Pour le dire bien simplement, notre histoire est une histoire de dialogue avec Dieu..une histoire de libre-échange, d'admirable échange, de révélation mutuelle.

La route de cette mutuelle révélation passe par ce premier mot de toute vie contemplative " ausculta". "Ecoute" vous le savez, comporte ce double mouvement de se laisser contempler et de contempler l'autre. Il s'agit de se placer mutuellement sous le regard de l'autre pour l'habiter et se laisser habiter par lui..

1992- C- Mc 6,34-44-Mardi après épiphanie

" Celui qui aime connait Dieu" . Quiconque aime parvient à la connaissance de Dieu. Celui qui pratique l'amour, fait l'expé­rience de Noel. Nous sommes ici, nous le soupçonnons très vite, au niveau le plus profond de l'intimité et de partage intérieur. " Dieu nous a aimé le premier en nous donnant son Fils afin que nous puissions vivre par Lui" . Mystère d'une passion d'un Dieu pour l'humanité.

1991-C- Mtt 1, 1-17: Mardi 3e semaine avent Jésus : une histoire à raconter

Dieu a parlé. A travers l'histoire d'Israël, dans le message des grandes-figures prophétiques de l'Ancien Testament, Dieu a donné sa Parole. Il a parlé par les prophètes, les rois, ses envoyés.

A la fin de cette longue histoire de foi, Dieu nous parlé plus fortement encore en Jésus, Verbe fait chair " qui porte l'univers par la puissance de sa parole" (hé 1.3) Noël Dieu qui parle par son Fils. Avec Jésus tout a été dit, révélé.

1989 -C Mtt 5, 20-26 Jeudi 10e semaine ordinaire se donner de la profondeur

Que votre lumière brille devant les hommes: alors voyant ce que vous ce que vous aîtes , ils rendront gloire à Dieu." Voilà la loi nouvelle, la justice nouvelle. Jésus a pas remplacé une loi par une autre, il a levé le voile sur le fondement de la loi. Jésus descend jusqu'à la racine même de la loi. Jésus propose un comportement nouveau.

1988-C: Jeudi 31e semaine ordinaire -Lc 15, 1-10 Joie pour les coeurs qui cherchent Dieu.

Les paraboles de cette lecture sont construites de la même façon: la perte de quelque chose ou de quelqu'un, les retrouvailles, la joie partagée.

Aux yeux de Jésus, c'est la reconnaissance de la perte qui est importante et non la valeur de ce qui est perdu. La brebis représente un pour cent du troupeau, la pièce d'argent c'est à peine 10% de la richesse de la femme.

Pages

S'abonner à Année c