Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Année c

1998-C-Mtt 5, 20-26 Vendredi 1e semaine carême la nouvelle justice

Tout le chap. 5 de Matt. se présente comme une très belle catéchèse, une sorte de montée en escalade d' antithèses - 5-ou 6-. Tu ne tueras pas, tu n'insulteras pas ton frère , tu ne commettras pas d 'adultère, montée, escalade qui nous amène progressivement sur un impératif tu aimeras (v.43). Tu aimeras non seulement ton prochain mais tes ennemis .

1998-C-Mc 7, 31-37- vendredi 5e semaine ordinaire -sourds entendent

Vous et moi, quand nous nous retrouvons en présence de personnes malades, handicapées, sidatiques, nous nous faisons encourageant : c 'est pas si grave.. Ça ira mieux. Paroles qui cachent notre malaise devant la souffrance. Devant la personne qui souffre aucun mot ne peut convier notre compassion. Pour la personne qui souffre, sa souffrance est la plus grande de toutes. Au moment ou l ' on souffre, on est celui qui souffre le plus.

1998-C-Vendredi 6e semaine ordinaire Mc 8, 34-9,1 suivre un Messie souffrant

A moins d ' une semaine de notre entrée en carême, une page de Marc qui laisse entendre que pour tout disciple, la croix - celle qui nous conduira à Pâques - est incontournable. Toute union mystique implique le mariage de nos vies à celle de Jésus. Elle devient le lieu d ' une union intime, d ' une union transformante, d ' une union qui nous rend semblable à lui. La croix, mystère de consécration, de configuration au Christ.

1998-C- Lc 4, 21-30 Dimanche 4e semaine ordinaire - Y a mal commencé

“Y a mal commencé” “ Ça bien commencé, mais ça mal finit”. Voilà dans des mots d’ici qui ramasse bien l’Evangile de ce matin. Le p’tit gars de la place, le fils de Joseph qui faisait parler de lui jusqu’à Capharnaum, une ville pas très catholique, dirions-nous aujourd’hui, voilà qu’il revient là chez lui, où il avait grandi(v.16) à Nazareth. Et comme il en avait l’habitude, il entra dans le temple (17).

1998-C- Lc 5, 12-16 Vendredi 2e semaine Noël - Purification d ' un lépreux

Comme je voudrais vous faire entendre le cri de Dieu quand il est à genoux aux cotés de la personne qui souffre... je voudrais vous faire écouter la prière qui vient de son coeur de Dieu.... je voudrais vous montrer le salut dont il rêve pour tous les blessés de la vie . Ainsi s ' exprime Olivier Le Gendre. Au lieu d ' accuser Dieu et son silence devant la souffrance humaine, Olivier le Gendre renverse les perspectives, change nos visions en affirmant que la souffrance est un problème commun à Dieu et à nous, une occasion d ' agir ensemble pour en repousser les frontières.

1998-C- Vendredi 2e semaine ordinaire Mc 3, 13-19 Jésus institue les douze

Une lecture même superficielle de AT et NT nous fait découvrir un Dieu qui a le sens de l’appel. Ce fut sa mission première. Adam où es-tu ? avait crié Dieu au jardin d’Eden, après la chute. Le Christ, nouvel Adam, qui ne fait que passer(Ac10 :38), dont on ne sait d’où il vient ni où il va (Jn1 : 32) sait, au sortir de sa nuit de prière, s’arrêter, regarder(Jn1, 38), pour appeler à sa suite. Envoyé pour appeler. Le Fils de l’homme est venu chercher ce qui était perdu (Lc 19:10)

1997-C- Mtt 10 : 17-22- Saint Étienne

Depuis plus de quatre mille ans, nous le promettaient les prophètes. Ce couplet du chant traditionnel de Noël traduit toute l ' espérance chrétienne. Ce Jésus dont nous célébrons la naissance, il a longtemps été annoncé par les Isaïe, Michée, Jérémie, Osée et les autres. Le travail des prophètes a réveillé l ' espérance enfouie depuis la Création, comme une graine de sénevé, dans la Terre, (du monde, des coeurs) . Ce travail a mis le feu à la braise qui couve sous la neige. Dehors, ce pays s ' allume à nos vieux souvenirs religieux mal éteints.

1997-C- Vendredi 2e semaine avent - Mtt 11: 16-19 l ' esprit de contradiction (prise d ' habit de Madame Christine)

Nous sommes en plein coeur d ' une saison étourdissante, de course folle, une saison de plaisir " nez rouge " , où les occasions de danse publique sont nombreuses. Une saison aussi qui privilégie les déceptions, l'éclatement des discordes qui, comme de la braise, couve dans les coeurs. Quand arrive A l 'abomination de la désolation , l'édifice de la fête s'écroule pierre sur pierre .

1997 -C- Lc 1, 5-25 Vendredi 3e semaine Avent -annonce d'une naissance

A lire les textes d' aujourd ' hui, il me semble que Dieu n ' en peut plus de retenir plus longtemps le flot débordant de sa gratuité de Salut. Dieu n ' en peut plus d ' observer la stérilité de son peuple. A travers et au delà de ses femmes, Dieu annonce, par la voix de son messager, sa hate de déverser sur la pauvre humanité, devenue stérile parce que repliée sur elle-même, son projet initial d' abondance : multipliez vous .

1997-C- Mtt 9, 27-31- Vendredi 1e semaine avent - la lumière est attachée aux pieds

A lire la Bible, de la genèse à l ' Apocalyspe, bien malin serait celui qui trouverait un éloge de la cécité. Ne pas voir, - et le gros bon sens le confirme - c ' est une déficience, une perte d ' intégrité. Un aveugle de naissance ne connait pas les couleurs. Pire, il ne connait pas les joies de lumière. A voir un aveugle, vous observez facilement que son visage est inexpressif, figé, reflet de sa prison d ' obscurité.

Pages

S'abonner à Année c