Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Année a

1995-A -Lc 2, 22-35 Vendredi octave de Noël - Nous sommes les «pères» de Dieu

" Le plus noble désir de Dieu est d'engendrer. Il n'est pas satisfait avant d'avoir engendré son Fils en nous. De même l'âme ne sera jamais satisfaite si le Fils de Dieu ne naît pas en elle, et c'est alors que jaillit la grâce". Ainsi s'exprime Maître Eckhart devant le mystère de Noël. De tout éternité, Dieu engendre son Fils, son image parfaite. Cet acte se perpétue maintenant pour nous.

1993-A-Mc 12,35-37- Vendredi 9e semaine ordinaire le plaisir d'écouter

La foule l'écoutait avec plaisir . Encadré entre la fête de la Pentecôte et celle de la Trinité, nous sommes cette foule, cette communauté qui l'écoute avec plaisir. Nous sommes de ces auditeurs-trices qui demeureront étonnés, émerveillés de saisir que le Dieu qui parle en Jésus est aussi un Dieu qui respire, qui a du souffle. Il n'y a pas de Parole, pas de Verbe, pas de Vie sans respiration .

1993- A- Lc 1, 39-56 Mardi 2e semaine avent - Visitation de Marie -

Saint Luc ne se perd pas en détails. Il indique seulement une mise en route de Marie. Il ne précise pas le nom de la ville où Marie se dirige, mais seulement la montagne de Judée . Ce qu'on sait: Depuis Nazareth jusque là, plus de 150 kilomètres. C'est un très long voyage, voyage étroitement relié à l'annonce de l'Ange " Voici qu'Elisabeth ta cousine a concu elle aussi un fils dans sa vieillesse.

1993-A Thérèse de Lisieux Mtt 18:1-5

La foi chrétienne porte nos regards sur des personnes et des visages à contempler. Jésus, Claire d'assise, Thérèse de l'enfant de Jésus, les enfants, sont de ces visages qui conduisent au coeur du mystère.

Inconnue par sa communauté qui se demandait à l'annonce de sa mort à 24 ans, quoi écrire sur elle, Thérèse, cette sainte populiste, avait pourtant annoncée que tout le monde m'aimera . Entrée au Carmel pour sauver les âmes, elle fascine par la beauté et la simplicité de son message. Si vous ne changez et devenez comme des enfants .

1993- A- Mtt 25, 1-13 sainte monique, une femme de foi

Comme Marie, une femme Monique qui a cru en son fils même si ce dernier a longtemps refusé les conseils de sa mère. Une femme comme toutes les mères, qui a gravé dans la mémoire de son fils, et ce dès son plus jeune âge, le nom de Jésus. Une femme qui n'a jamais perdu foi en la puissance de la prière qu'elle adressait pour lui à son Dieu. Une femme qui a su tenir, malgré l'interminable nuit, sa lampe allumée.

Pages

S'abonner à Année a