Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Ordinaire

1993-C- Vendredi 2e semaine ordinaire Mc 3, 13-17 l'Unique se fait multiple

Tu m'as fait capable d'entendre " s'exclame le psaume 39. Il semble bien que l'on ne devienne pas disciple, moniale,parce qu'on veut l'être, ou qu'on le mérite, ou qu'on y soit recommendé par un personnage influent. On devient disciple, moniale parce que appelé. A l'origine de toute vie engagée religieu­sement, socialement, chrétiennement, politiquement, il y a un appel. Il y a aussi une capacité d'entendre.

1992-C-Lc 16, 1-8- Vendredi 31e semaine ordinaire - Gérer comme Dieu

Le gérant habile : si c'était Dieu lui-même qui offre plus que la justice humaine pourrait revendiquer. Un langage parabolique, une façon indirecte, déroutante pour dire Dieu, sa pratique en ce monde. Pour plusieurs biblistes, Luc, dans ce passage présente comme un résumé de tout son évangi­le. C'est une autre façon de parler de " cet intendant fidèle et avisé "(Ch 15) qui vient ouvrir une ère nouvelle pour l'humanité.

1992-C- Lc 5, 33-39 Vendredi 22e semaine ordinaire histoire de noces

Pourquoi jeûner ? L'Epoux est là. Le message de Jésus est celui de l'inatten­du. En entrant dans notre histoire, Jésus, fils d'homme, apporte une nouveauté absolument radicale. Les critères anciens sont abolis. Désormais entre Dieu et nous, entre nous et les autres, entre moi et ma propre destinée, il n'y a plus rien comme avant

1992-C-Lc 9, 18-22-Vendrdi 25e semaine ordinaire -une question " blessure"

Pour vous qui suis-je ? Non pour la foule, pour vous personnellement au dela des réponses toutes faites. Jésus sait nous dire qui il est. Plus encore, Il ose nous demander ce que nous pensons de lui. En toute liberté. Question auda­cieuse. Une admirable interrogation. Question logique au retour de plusieurs jours en mission où les disciples avaient dû parler de Lui (luc 9:1-6). Les réponses sont nombreuses.

1992-C-Lc 16, 26-37- Vendredi 32 semaine ordinaire- Héritiers de la résurrection

Notre imagination voudrait tout connaître de ce que sera la fin des temps, le genre de vie dans le royaume. Comme réponse à notre malaise de ne connaître "ni le jour ni l'heure" Jésus , par la bouche de Luc , se contente de nous redire que nous sommes des " héritiers de la Résurrection "(luc 20:30), que " les temps sont achevés et que la Bonne nouvelle est maintenant chez nous ".

1992- C-Mtt 8, 23-27- Mardi 13e semaine ordinaire - Pas de tempête sans arc-en-ciel

Lorsque le travail ne progresse plus, lorsque le couple semble impossible, lorsque les enfants sont dans une impasse, lorsque l'anxiété s'installe dans le coeur, lorsque la maladie frappe sans prévenir, autant de circonstances qui nous font crier : " Seigneur sauve-nous, nous périssons."

Pages

S'abonner à Ordinaire