Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Funérailles

2006 -B- Funérailles dame de 86 ans- Jn 14,1-6

À l’heure où la mort est devenu un « fait divers », un phénomène banal presqu’un « divertissement » quotidien que nous rapporte les « nouvelles », nous sommes ici pour célébrer « l’heure du grand sens de la vie ». À l’heure où plusieurs autour de nous et peut-être en sommes-nous, vivent leur vie comme un voyage « no-where », Jacline a vécu la sienne en sachant où elle irait demeurer. Elle a donné à sa vie une direction pascale. Elle savait que « la mort ne rompt pas la beauté de la vie. Elle l’a perfectionne ». (Tolstoï)

2006 -B - Funérailles dame agée Jn 14, 1-6-des heures de grand sens

A l’heure où la mort est devenu le divertissement que nous offrent nos bulletins d’information; à l’heure où ce divertissement ne soulève que peu de passion tant il est perçu comme un mirage sur le point de disparaître à nouveau, nous devons « relever la tête », retrouver la dimension perdue d’accomplissement qu’elle représente. Il nous faut projeter sur ce dernier rendez-vous avec notre sœur Annette des yeux de Pâques, des yeux capables de voir dans la mort la vie, capables de voir que le visible de cette tombe laisse entrevoir l’invisible, capables de voir que le dehors pousse au-dedans. Nous sommes ici pour répondre à l’invitation qu’elle nous lance de vivre avec elle « des heures de grand sens.»

2006 -B- Funérailles de maman- Jn 14, 1-6

Comme les disciples au matin de Pâques, nous nous retrouvons maintenant non devant une tombe de mort mais une tombe qui cache selon la belle expression d’un Père de l’Église « une espèce de vie nouvelle ». Entendons Jésus nous dire : « celui qui croit en moi ne mourra jamais ». « Si le grain de blé ne meurt ».

Je nous invite à projeter sur cette vie qui s’achève –dans les très beaux mots de Simone Weil – " un regard qui sauve" parce que" ce qui se voit est provisoire mais ce qui ne se voit pas est éternel" (2 Cor4,18) « L'essentiel est invisible » écrivait le petit prince. Et le renard ajoute : « les hommes ont oublié cette vérité. Mais toi, tu ne dois pas l'oublier ».

2005- A- Funérailles temps de Noël- Jn 12, 22-28

"Aujourd'hui dans notre mort a paru la Vie. Aujourd'hui dans notre monde le Verbe est né". Ces mots ouvrent la liturgie des Vêpres de la veille de Noël. Ce sont des mots invraisemblables, presque incroyables tant ils semblent très loin de notre quotidien. Des paroles ineffables, incompréhensibles. Devant ces mots, nous avons plus souvent qu'autrement des oreilles qui n'entendent pas. " Ils ont des oreilles et n'entendent pas" dit Jésus quelque part. Et pourtant ce sont des mots à dire, redire jusqu'à ce qu'ils prennent forme en nous. Jusqu'à ce qu'ils deviennent prière.

2002- A: Mc 10,17-31-Vendredi 34e semaine ordinaire - toussaint de l’Ordre franciscain

Il s’agit de la dernière fête inscrite au missel franciscain. Dernière fête de ce long palmarès de visages d’hommes et de femmes ordinaires, issus du peuple ordinaire et qui ont étonné leur entourage tant leur vie était entièrement consacrée à suivre Jésus, Jésus pauvre. Ils étaient Évangile, des incarnations de Jésus. Nous faisons l’éloge ce jour de personnes qui n’ont rien retenu d’eux ni pour eux afin de ne retenir que Dieu seul (LOrd29).

2000- B : Commémoration des défunts ofm - Jn 6, 37-40

Loué sois-tu mon Seigneur pour notre soeur la mort à qui aucun vivant ne peut échapper. Des mots d’un incontournable réalisme de François d’Assise. Madame Claire ajoute : le parfum du ressuscité fera revivre les morts. La liturgie de ce jour laisse deviner que ce chemin de tout le monde (Job) ouvre sur une meilleure part que personne ne peut nous enlever.

1995-c-Jn 6,37-40 vendredi 33e semaine ordinaire -défunts ofm

" Que l'Esprit-Saint fasse de nous une éternelle offrande à ta gloire pour que nous obtenions un jour les biens du monde à venir ". " Reçois-les dans ta lumière auprès de Toi". Ce sont les mots de la prière eucharistique, des mots qui nous font selon l'expression S.Benoît c cité par le Père Vogüé," désirer la vie éternelle " .

Pages

S'abonner à Funérailles