Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

2016-C-Lc 21, 5, 11- mardi 34e semaine ordinaire - solidaire comme opposant

Année C : mardi de la 34e semaine ordinaire (litco34m.16)
Luc 21, 5, 11 : solidaire contre opposant   

Israël, sois prêt à marcher à la rencontre du Seigneur, car il vient (cf. Am 4,12). Mais comment ? Sa venue est certaine; mais le moment de cette venue est plus incertain. Pour nous, ici, avancée en âge, cette venue se tient sur le seuil de notre porte tandis que pour les plus jeunes, elle se profile à l’horizon de leur vie.

C’est sous la forme d’un rêve brisé, de l’échec d’une terre amicale, que Jésus murmure miséricordieusement à nos oreilles de prendre garde, de veiller et de prier (Lc 21, 34-36).  Au terme de l’année de la miséricorde, un avertissement miséricordieux de Dieu.

Cet évangile précise que le disciple n’est pas plus grand que son maître. Jésus a connu une fin horrible. La haine contre lui était dans presque tous les cœurs. On lui en voulait d’avoir transgressé la loi ancestrale de Moïse. Au soir de sa vie, Jésus vivait l’effondrement de son projet d’une terre où l’amitié, l’entraide, la solidarité seraient la manière normale de vivre entre nous et qu’il appelle son royaume. 

Jésus, par cette lecture de la fin des temps, ramène ses disciples à la réalité, les deux pieds sur terre, alors qu'ils commençaient à rêver que le beau projet de Jésus allait se réaliser sans anicroche, sans problème. Il leur décrit le monde tel qu’il est et où il les envoie. On se dressera, nation contre nation. Ce n’est pas un monde de rêve, idyllique, où le critère du bien-être personnel rend insensible aux besoins des autres (Audience du 19 octobre 2016). Quelle que soit l’époque où résonnent les paroles de notre évangile, elles se vérifient dans l’actualité du moment.

Chaque jour, nous percevons qu’il n’est pas évident de vivre ensemble en humain. Il n’est pas évident de vivre dans un climat de non-violence, de tout bâtir sur cette pierre d’achoppement d’un autre monde où nous sommes non esclaves, mais frères. Le royaume est déjà parmi vous (Lc 17, 21).

Aujourd’hui, nous préférons bâtir sur la méfiance où l’autre est perçu comme ennemi plutôt que frère. Nous recherchons toujours mieux comment nous protéger des autres. Le partage harmonieux de la maison commune demeure un projet hautement désiré. Vivre en état d’ouverture à l’autre en résistant à la tentation de nous comporter de manière indigne de l’humanité (Message, journée de la paix 2015) demeure un appel recherché. Il n'est pas évident d’affirmer que la nature humaine est capable de devenir parfaite par la grâce de Dieu (Saint Augustin).

Luc, par cette description étonnante, rappelle que nous sommes encore loin de la mondialisation d’une terre vraiment humaine pour tous. De la mondialisation de la solidarité. Nous nous tenons loin du discours sur la montagne qui privilégie de construire ce monde autour des personnes, plutôt que de l’argent, de l’économie et de la richesse. Il favorise un projet de coopération et non de compétition.  La mort de Jésus, la façon dont il a terminé sa vie, semble présenter ce projet évangélique comme une belle utopie. Qui mettra en œuvre ce vaste mouvement d’une terre conviviale pour tous souhaité par Jésus ?

Étonnamment, nous persistons à penser que la désolation est notre seul futur. L’évangile n’est pas un chemin de découragement même si les résultats se font attendre. Ce qu’il faut changer ce n’est pas le monde, mais notre propre cœur. C’est là que commence la construction d’une terre neuve, du royaume de Dieu.

Prions pour que nous puissions contempler l’arrivée d’un projet épanouissant que Jésus appelle son Royaume. AMEN.

Évangile: 
Année: 
Pérode: 
Date: 
novembre, 2016

Commentaires

Votre commentaire: 

Tres juste votre réflexion. Par contre, il faut accepter de se faire abuser pour construire ce monde à travers les hommes d'aujourd'hui. Nous sommes désabusé de plusieurs personnes en position de pouvoir. Je désire ce monde plus que tout au monde. J'ose espérer qu'on peut construire ces cellules du nouveau monde et qu'elles entraineront d'autres cellules à se former et ainsi de suite. Merci de semer l'espoir et l'espérance.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.