Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

2018-B-Lc 15, 1-10 -jeudi 31e semaine ordinaire- sortir, un mandat

Année B : jeudi de la 31e semaine ordinaire (litbo31j.18)

Lc 15, 1-10 ; Phi 3, 3-8s : sortir n’est pas une aventure mais un mandat.

Qui parmi nous mettrait sa maison sens dessus dessous pour trouver une pièce d’un cent ? Personne. On se dirait que ça ne vaut pas la peine. C’est une pièce sans valeur. Ce qui est sans valeur pour nous a beaucoup de valeur pour Dieu. Nous n’avons pas le regard de Dieu sur ce qui est sans valeur. On ne le dira jamais assez, pour lui, ce qui est sans valeur a beaucoup de valeur. Dans l’histoire et encore aujourd’hui, l’Église n’a pas toujours donné cette image; elle devrait se souvenir d’un proverbe polonais qui disait ceci : seuls sont respectés, ceux qui tiennent parole.  Serions-nous d’une Église qui ne tient pas parole ?

Notre Dieu est un Dieu qui refuse la religion du dire. Il est un Dieu sans abri,  sans logis, il n’a pas d’endroit où reposer sa tête (Lc 9, 58; Mt 8, 19), un itinérant qui marche sur les routes à la recherche d’une toute petite cenne qui, retrouvée, lui cause un grand soulagement. N’a-t-on jamais rien vu de pareil ?

Jésus n’évangélise pas ceux qui sont déjà là. Il sort offrir son amitié à tous ceux qui vivent aux périphéries. Il fait ce que les autres leaders ou chefs religieux ne font pas.  Il porte une grande attention à ceux qui semblent sans importance, les perdus, les abandonnés. Son premier souci est de porter attention à ceux qui n’en reçoivent pas. Qui, en son temps, portait attention à la brebis égarée ?

Il sort redonner de la blancheur à ceux qui sont rouge écarlate. Il préfère l’odeur des brebis du grand large qui sentent moins mauvais à celle de l’odeur du renfermé des brebis dans l’enclos. Il est habité d’un élan missionnaire presque inimitable. À ses yeux, le rien, l’égaré est tellement noble qu’il lui donne toute son attention jusqu’à le porter sur ses épaules, s’asseoir, jaser avec lui.  N’a-t-on jamais rien vu de pareil ?

Il descend dans les enfers des gens jusqu’à entrer dans le camp du diable, précisait le pape dans une rencontre privée avec des jésuites en Lituanie[1]. La proximité avec les gens est la spécialité de Jésus, c’est sa plus indélogeable attitude alors que nous créons des distances par peur de rencontrer les gens. Jésus est le plus grand humaniste qui soit.

Mais Jésus va encore plus loin. Il fait la fête après avoir trouvé la pièce de monnaie, à première vue sans aucune valeur marchande. La joie de Dieu, c’est  d’être heureux de se tenir avec ceux qui ne sont rien. Qui ne valent rien. N’a-t-on jamais rien vu de pareil ?

Le bien suprême, disait Paul aux Philippiens, est de connaître Dieu, de connaître qu’il est dans son essence même, un sans abri, un sans demeure toujours en sortie. Ni le Père, ni le Fils, ni l’Esprit n’habitent en eux-mêmes. L’un, autant que les deux autres, est en sortie vers l’autre. Connaître ce Jésus est la meilleure chose qui puisse nous arriver, le meilleur don qu’on puisse recevoir. L’urgence est de «désimaginer», l’expression est de Maître Eckhart, le Dieu en qui nous croyons.

Le chrétien «suprême» est celui qui ne craint pas de descendre dans les enfers des gens, toucher leurs plaies au risque de sa vie. En préparant cette réflexion, je prends note qu’un autre prêtre,  le septième cette année, vient d’être tué au Mexique parce qu’il se tient du côté des victimes de la drogue.  Jésus veut que nous soyons des chrétiens «suprêmes» dont la vie atteste de notre connaissance de ce Jésus.

À votre contemplation : nous sommes tous des brebis retrouvées, appelées à sortir pour réunir autour de la même table les moins que rien que personne ne souhaiterait voir autour d’eux, à leur table. En nous recevant à sa table, Jésus nous dit toute l’attention qu’il nous porte. Rendons en lui grâce. AMEN.

 

Évangile: 
Année: 
Pérode: 
Date: 
novembre, 2018

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.