Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

2015-B-Mc 2, 13-17-samedi 1ière semaine ordinaire- Matthieu, veux-tu changer de vie ?

Année B: Samedi 1ière semaine ordinaire (litbo01s.15)

Marc 2, 13-17 : appel de Matthieu ; veux-tu changer de vie ?

En route vers la formation de son équipe, Jésus regarde un mafioso notoire qui l'invite chez lui à sa table.  Consternation chez les uns. Sidération chez les «purs». Jésus, et cela courre à chaque page de l'Évangile, donne la même place d'honneur autant à ceux qui paraissent loin de Dieu, qu'à ceux dont les comportements sont ostensiblement illégaux, qu'à ceux qui sont proches de Lui comme sa Mère.

En arrêtant son choix sur Lévi, Jésus confirme qu'il est ce bon samaritain qui sait s'arrêter auprès de ceux tombés dans la pratique de comportements non acceptables (cf. Lc 12, 25-37).  Pour bien signifier que sur lui repose l'Esprit du Seigneur parce qu'il est consacré par l'onction (Is 61, 1), Jésus s'assoie à la table de Lévi, priorise la rencontre de l'autre sur la loi même du sabbat. Il montre qu'il n'est pas envoyé pour les justes mais pour les pécheurs (Mc 2, 17), pour consoler tous les affligés (Ga 4, 26).   

 Par son invitation à Le suivre, Jésus pose une question à Lévi : veux-tu vivre toute ta vie selon la logique mondaine, corrompue, selon la logique du diable, dirait le Pape François, ou selon une autre logique, celle de bien vivre ?  L'appel passera toujours par un dépouillement qui ouvre sur la responsabilité face aux autres. La solidarité.  

Jésus appelle Lévi à une autre solidarité que celle d'être prisonnier de lui-même. Une nouvelle solidarité. Nouvelle parce qu'il s'agit de vivre «debout» en état de service et non plus «assis» en état de se servir des fruits de la corruption. Nouvelle parce que cette manière de vivre, le suis-moi de Jésus, suppose un changement de regard. Les autres sont des êtres humains qui méritent dignité et respect. Nouvelle parce que Jésus offre à Lévi un regard-invitation à ne pas céder au mirage de vivre pour lui-même.

Lévi, assis près de Jésus, a clairement compris qu'il lui fallait changer de direction, laisser le passé derrière lui, effectuer une coupure nette. Il s'ouvrait à un changement d'attitude sur sa responsabilité face aux autres.   Quelle belle offre d'emploi que celle que Jésus lui offre!  Il lui offre d'être libre de sa dépendance, de son esclavage à son moi. 

Cette parole de Jésus, suis-moi, s'adresse aussi à nous.  Elle n'est pas une parole vieille de plusieurs millénaires à conserver précieusement. C'est une parole sainte. Une parole neuve qui s'entend dans la réponse, écrit le Père de Lubac. Nouvelle parce qu'elle impose chaque jour à sortir de ce vaste système de corruption qui atteint le seuil de chaque maison. De chaque cœur. Pour qu'elle demeure vivante, énergique, plus coupante qu'une épée... il faut la laisser pénétrer au plus profond [de nos cœurs],  jusqu'aux jointures, jusqu'aux moelles.

La laisser pénétrer pour saisir que Jésus, grand prêtre, s'est fait solidaire de nos faiblesses (He 4, 16) à Le suivre. La laisser pénétrer pour avancer avec pleine assurance vers le Père malgré nos failles à renoncer à nous-mêmes plutôt qu'à l'aimer plus que tout (oraison). En commentant cet évangile, Bède le Vénérable fait la réflexion suivante : Le Seigneur appelait Mathieu de l’extérieur par sa parole, [mais] le touchait au plus intime de son âme en y répandant la lumière de la grâce spirituelle pour qu’il le suive (Homélies sur les Évangiles, I, 21). Il  en est de même pour nous aujourd'hui.

À votre contemplation : Devant cet appel de Matthieu, nous ne pouvons nous empêcher de nous appliquer ces paroles de Jésus : ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis. N'estimons pas avoir déjà saisi cet appel du Christ, saisissons-en aujourd'hui sa beauté. AMEN. 

 

 

 

Évangile: 
Année: 
Pérode: 
Date: 
janvier, 2015

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.