Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

1998-C- Lc 11, 15-26- Vendredi 27e semaine ordinaire- tout royaume divisé

Année C : Vendredi de la 27e semaine ordinaire (litco27v.98)

Lc 11 : 15-26 tout royaume divisé contre lui Gal 3:6-14 la foi d' Abraham

Mais qui donc est Jésus ? Luc nous en repose la question, d ' une manière presque tragique. Même après sa mort, la question de son identité ressuscitera du tombeau pour se reposer avec insistance de génération en génération.

Celui qui est passé en faisant le bien (Ac 10:38) celui qui faisait du bien sur son passage, celui dont sa personne même annonçait une terre où coulerait le lait et le miel, a connu une vie de combat , de guerre contre ses détracteurs. Invraisemblable, fils de Dieu, il fut identifié comme proche parent de Béelzéboul. Il fut accusé d 'être de la race de Satan. Cette guerre dans le ciel dont parle l ' Apocalypse entre Michel et le Dragon, fut éprouvée en permanence dans le quotidien de Jésus.

Il a payé cher son offre de salut à l ' humanité. Il s ' est vu accusé d ' être un possédé, un pur démon, un envoyé de Satan, justement parce qu ' il vient d ' expulser un démon : c 'est par le chef des démons qu 'il expulse les démons. Vaincre le mal, nous le pouvons et voulons. Mais vaincre le mal par le bien c ' est le propre du fils de Dieu et de ses témoins. Notre époque comme les précédentes, nous enseigne que faire du bien ne semble plus rentable à celui ou celle qui le fait.

Les scribes ne voulaient pas reconnaître Jésus. Un point c = est tout. Que ce soit les malades guéris, les aveugles qui voyaient, les démons expulsés, ou encore ses paroles déroutantes parce que pleines de bon sens, rien n ' y fait. La lumière Jésus les rendait chaque jour plus aveugle.

Devant quelqu ' un se comporte de manière étrange, tellement étrange qu'elle dérange même ceux et celles qui vivent dans la médiocrité, il n'y a que trois solutions possibles : ou cela vient de Dieu, ou cela vient du démon, ou cela vient de la folie. Comme il était clair que Jésus n'était pas fou, et comme les Juifs ne voulaient pas reconnaître que cela vient de Dieu, il ne restait qu'une solution : dire que cela venait du démon ! "Béelzéboul le possède !"

Avec Jésus, le Règne de Dieu s ' avance au milieu de nous. La grande libération, l ' ère d' une année jubilaire ou éclate la remise des fautes a commencé à se réaliser. Mais à quel prix ! La victoire de Jésus sur toutes les forces qui nous paralysent et nous empêchent de se tenir avec foi debout devant Dieu, son Père, de marcher vers nos frères et soeurs dans le service et l ' harmonie, éclate petit à petit sous nos yeux. Béelzeboul peut être repoussé par les forces du bien.

A votre contemplation : l ' obstacle au Règne de Dieu, c ' est nous-même. Lorsqu' on accepte de ne plus se préoccuper de nos petits royaumes, Dieu prend le relais. Lorsqu ' on accepte de ne plus se posséder soi-même, le divin prend la relève. Lorsqu ' on accepte de se libérer des biens de ce monde, commence en nous la vraie libération qui ouvre sur un royaume nouveau. Aucun récipient aime redire Maître Eckhart, ne peut contenir deux sortes de boissons. S'il doit contenir du vin, on doit enlever nécessairement l 'eau. Si tu veux recevoir la joie de Dieu, il faut que tu rejettes les créatures. Approchons-nous de Dieu, il s ' approchera de nous aux heures des nuits de la foi. AMEN.

ACCUEIL : En nous, un combat entre être démone ou des saintetés. Entre se posséder ou se déposséder, entre une pauvreté qui enrichit et une richesse qui appauvrit. Le combat de Jésus est aussi le nôtre. Une célébration pour que Dieu nous délivre de nos Béelzébouls.

 
 

Évangile: 
Année: 
Épitres: 
Pérode: 
Date: 
octobre, 1998

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.