Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

1992-C-Lc 19 ,45-48-Vendredi 32e semaine ordinaire- prends et mange

Année C: Vendredi de la 33e semaine ordinaire (litco33v.92)

Lc 19 : 45-48 PRENDS ET MANGE

"Prends le livre et mange-le ...Dans ta bouche il sera doux comme le miel " Il faut "goûter" plus qu'une fois la Parole de Dieu pour en apprécier toute sa douceur à la saveur du miel. Il faut la " digérer " longuement pour qu'elle puisse porter fruit et être à la source d'une parole neuve.

" Goûter " pour " parler ". La parole de Dieu doit devenir notre parole, née du tréfonds de notre coeur " Ce que dis la bouche, c'est ce qui déborde du coeur " (lc 6:45). Ce que nous avons le meilleur à dire se situe au niveau du coeur , là où nous sommes configurés à Jésus, Fils du Père et frère universel de tous les humains.

Goûter pour être entrainé à parler. Ayant goûté qu'en Jésus le Père nous aime, notre bouche peut parler d'abondance. "Nous ne pouvons pas ne pas publier ce que nous avons vu et entendu" (Ac 4:20) Plus nous "goûtons" sa parole, déposé "dans ton coeur et sur les lèvres", plus nous entrons dans ce mouvement d'être "avec Lui en Lui et par Lui" , plus nous sommes " tout à tous ".

Chaque génération a besoin qu'on lui proclame la Bonne Nouvelle à la lumière des circonstances et des évènements où elle se trouve. Chaque génération doit entendre d'une manière "nouvelle" ce qui a été annoncée par les prophètes et réalisée en Jésus . A vin nouveau outres neuves. Chaque époque exige une nouvelle synthèse entre la foi et la vie, la foi et la culture. Servir à la table du monde une nourriture-parole que nous avons d'abord longuement " conservé dans son coeur".

"Tu parleras". Promu au rang d'interlocuteur privilégié de Dieu, il nous faut entre nous et autour de nous dire "des paroles qui soient pleine de saveur" (psaumes). Il nous faut, après avoir goûter longuement la Parole, devenir une Eglise dont " le peuple tout entier était suspendu à ses lèvres " car elle ne parle pas comme les autres. Devenir une Eglise qui parle la langue de Dieu.

A votre contemplation : Goûter incite à parler. La fraction du pain est le point de départ et d'arrivée pour " parler Dieu ". Pour nous le Père "livre" son Verbe. " Et ce chemin est aussi le nôtre. Pas surprenant qu'" il remplisse nos entrailles d'amertume avant de devenir dans ta bouche plus doux que le miel . Communion au même pain et à la même coupe livrée pour notre monde. AMEN

ACCUEIL:

Notre vie n'est pas seulement une vie humaine. Elle est , par grâce, une vie consacrée, temple saint. "Ne savez-vous pas que vous êtes le Temple de Dieu" Célébrons ce Dieu qui faire chez nous sa demeure.

 
 

Évangile: 
Année: 
Pérode: 
Date: 
novembre, 1992

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.