Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

1988-B-Jeudi 30e semaine ordinaire Lc 13, 31-35 Restez éveiller

Année B: Jeudi de la 30e semaine du temps ordinaire(Litbo30j.88)

Evangile: Lc 13: 31-35 "Restez éveiller pour se faire tirer dessus"

"Revêtez l'équipement de Dieu pour le combat". Ce combat c'est, pour vous contemplative , dans les mots mêmes de l'apôtre "de rester éveiller". Vous n'êtes pas sans savoir que " veillez" " rester éveiller" est la caractéristique de la vie monastique.

Personne d'entre vous ne peut dire, même après 10, 20 ou 50 ans de vie monastique, que vous êtes vraiment " moniale". En paraphrasant le psaume 73,(verset 22-23) il serait plus juste de dire " même après toutes ces années, je suis encore comme une bête de somme devant toi, j'ai un mouvement d'âne. Tu tires et il n'avances pas, mais je me laisse quand

même tirer dessus".

Restez éveiller pour " se faire tirer dessus" voilà la condition pour renaître et devenir créature nouvelle. Vous en conviendrez avec moi, un tel appel nécessite de nombreuses afflictions. Il nous faut imiter l'Epoux céleste qui monte à Jérusalem parce qu'Il " n'est pas possible a une moniale L'évangile dit à un prophète) de mourir en dehors de Jérusalem".

Jésus a payé de sa vie son engagement de " rester éveiller" pour répondre aux cris de son peuple. Jésus a payé de sa vie ce qu'il a fait pour les autres. C'est par cette route que la Béatitude nous est offerte à nous qui avons accepté de " se faire tirer dessus".

Mais "sans le bouclier de la foi" il nous sera difficile "d'arrêter toutes les flèches enflammées du Mauvais"Et ces flèches se nomment : vivre ensemble non seulement dans le partage des biens matériels mais surtout devenir " un seul coeur ,une seule âme"(Ac4:32) Former communauté de louange, de recherche, de découverte .Restez éveiller parce que quelque chose de terrible et grave nous est arrivé: Dieu est venu à notre rencontre et nous appelle à vivre entre nous comme il a vécu avec nous.

A votre contemplation aujourd'hui: sur ce chemin qui conduit à la Béatitude, sachez je vous prie, je vous en conjure que nous ne sommes que d'éternel débutant. AMEN.

 

Évangile: 
Année: 
Pérode: 
Date: 
juin, 1988

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.