Vous êtes ici

Ajouter un commentaire

2015-B-Lc 18,1-8- samedi 32e semaine ordinaire -nous voir prier est la faiblesse de Dieu

Année B : Samedi 32e semaine ordinaire (litbo32s.15) 
Luc 18, 1-8 : nous voir prier est la faiblesse de Dieu

L’un des problèmes cruciaux aujourd’hui est celui des énergies renouvelables. Elles ne sont pas inépuisables. Certaines sont propres, d’autres polluantes. Connexe à ce problème est celui de savoir les exploiter. C’est pareil dans toute vie spirituelle. Une question surgit : comment exploiter cette énergie qui dort en nous ?  

À travers cette veuve harcelant un juge, l’évangile nous en indique le chemin : la persévérance. Il faut beaucoup d’efforts pour extraire de nos terres intérieures, la source d’énergie dont toute vie, religieuse ou pas, a besoin. Beaucoup d’efforts pour mener une vie d’oraison qui en est le chemin.

Sans oraison, point de vie intérieure. Sans oraison, point de communauté solide et durable. Sans travail sur soi, il n’y a pas d’oraison. La parole de Dieu n’éclaire pas sans ce travail sur soi. Antoine Chevrier écrivait : s’il y a tant de défauts parmi nous, c’est qu’il n’y a pas d’esprit d’oraison. Sans oraison, vous ne pourriez pas vivre ici en clôture. L’oraison nous fait et rend capables d’atteindre cette source, d’y boire et par elle, de rejoindre les autres. L’oraison, c’est la prière la plus nécessaire que tout autre chose dont notre temps a besoin.

Mais savons-nous vivre en état d’oraison ? Dom Augustin Guillerand répond : nous ne savons pas vivre en présence de Dieu. Sur ce chemin, nous serons toujours soit des commençants, soit des avancés ou des consommés.  Si être des consommés est l’horizon de vos vies, de toute vie chrétienne, devenir un véritable priant se fait par des avancements de petits pas d’oie quotidiens. Si tu savais le don de Dieu. Nous unir d’esprit et de cœur à Dieu, c’est être un véritable disciple, une moniale recherchée. Quelqu’un fait dire à Dieu, je n’ai pas réussi à retracer l’auteur : quand tu penses à Moi, tu vis pour Moi; quand tu ne penses pas à Moi, tu vis pour toi.

SI je ne deviens pas meilleur, si je ne monte pas en sainteté alors que je demeure pratiquant d’une forme de vie justement rythmée pour m’y aider, c’est parce que j’agis de façon quelconque, un peu négligemment, un peu à distance de ce regard de Dieu. La tentation est toujours présente et ce cite l'expression du pape François dans l'homélie de clôture du synode de développer une spiritualité de mirage. Ce n’est pas ce qui se voit qui donne de la beauté, de la substance à une vie, c’est sa vitalité intérieure. On existe par en-dedans. On est rempli d’être par en-dedans. Existons-nous par en dedans ? Il y a tant d’êtres pesant et pourtant sans densité….parce que vides en dedans (Jean Guiton).

Ce qui se voit, ce que nous voyons de vous, c’est cette régularité de vos temps de prière. C’est beau. Mais bien en dessous de cette régularité existe une zone de fraicheur que rien ne peut polluer ni contaminer. Cette zone, c’est un chemin d’exode toujours à creuser pour rejoindre le fond du fonds de notre être tout en sachant que nous n’y arriverons jamais. Cette descente-là est sans fonds, à la fois inépuisable et non polluante. 

En visite à Cuba, le pape, citant un écrivain latino-américain, disait aux jeunes : nous, les hommes, nous avons deux yeux, un de chair et un en verre. Avec l’œil de chair, nous voyons ce que nous regardons. Avec l’œil en verre, nous voyons ce que nous rêvons. C’est beau, n’est-ce pas ? Avec l’œil intérieur, notre œil de verre, nous voyons et pénétrons sans jamais l’épuiser cette source d’énergie qui propulse nos vies vers la réalisation de ce rêve de rencontrer Dieu.

À votre contemplation,  ces mots que vous chantez sans doute à la liturgie des heures ou celle des lectures et qui ne laissent personne indifférent : Que désirant, je Te cherche. Que cherchant, je Te désire. Que t’aimant, je Te trouve! Et que je T’aime en Te trouvant. AMEN.

Évangile: 
Année: 
Pérode: 
Date: 
octobre, 2015

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.