Vous êtes ici

Ajouter un commentaire

1997-B- Présentation de Marie au Temple Mtt 12, 46-50:


Année B Vendredi de la 33e semaine ordinaire (litbo33v.97)
Mtt 12, 46-50:  Qui est ma mère: Présentation de Marie au temple

Je connais quelqu'un à travers l'image qu'il projette de lui-même, à travers aussi les images que je me fais de lui. L'image devient le chemin pour nouer des relations avec un autre. Si l'image me fascine, me séduit, la relation s'établit plus rapidement que si l'image est repoussante.

Ce matin une image séculaire d'une femme, une image qui nous présente Marie, jeune, qui, dans le temple, opte pour la consécration de sa vie au Dieu de sa foi. Une image-fête qui remonte loin dans notre passée. Un cadeau de l'Orient chrétien qui considérait dès le 4e siècle, la présentation de Marie au temple comme son entrée au service de sa foi, à la virginité. Tu te consacres au Christ pour t’offrir à lui comme vierge (2 Col 1, 2).

Une belle image de Marie, Vierge. Mais une image- convenons-en, qui ne colle plus très bien à notre mentalité d'aujourd'hui. Virginité, vierge, Des mots qui ont mauvaise presse à l'aurore de ce prochain millénaire. Alors je vous propose une autre image qui s'ouvre sur le même mystère : celle d'une jeune fille décentrer d'elle-même, de ses désirs pour se concentrer, se consacrer à l'appel de sa foi. Dans les mots d'aujourd'hui, Marie fait son entrée "dans la vie consacrée". Un geste-consécration à mener une vie simple et sainte, axée sur le service de la prière et de la visitation.

Désormais au coeur de ce petit village de Nazareth est caché un mystère de vie consacrée au service sa foi. Là, pas d'extase, par de grands élans médiatiques mais, dans le quotidien, une étonnante vie consacrée à faire la volonté de Dieu. Au temple, Dieu vient habiter Marie, discrètement. Et même l'ange qui lui annoncera la Nouvelle qui a bousculé l'Histoire, ne s'imposera pas. Les plus grandes merveilles sont les plus discrètes. On n'impose pas une vie consacrée. Elle se reçoit.

Au Temple, Marie se fait obéissante à la loi du Seigneur. Elle contemple déjà celui qu'ils ont transpercés. Elle s'abandonne à Dieu. Abandon non démission.

En méditant ce matin cette fête de Marie, c'est votre propre entrée dans la vie consacrée qui monte àma réflexion. Cela s'est fait sans tambour ni trompette à la suite, comme Marie, d'un travail intérieur de Écoute de la Parole qui est une lampe pour mes pas. Grâce à ce travail, Dieu est nouveau chaque jour. Grâce à ce travail, le qui suis-je devient lentement le Christ, fils du Dieu vivant. Quelle béatitude il y a la dedans!

Il vous faut vous redire cette fascination de vos premiers pas dans cette vie consacrée. Il faut sauvegarder cette beauté initiale même quand défigurée par la routine et le poids des années. Pour vous contemplatives, une fête-mémoire de votre entrée dans ce temple qu'est cette terre sainte de votre cloître.

À votre contemplation : Marie dit Vita Consecrata est un exemple sublime de consécration parfaite par sa pleine appartenance à Dieu et par le don total d'elle-même(28). Elle sera toujours modèle d'union avec son Fils et de docilé à lEsprit. (28). Elle soutient les personnes consacrées qui tendent vers la béatitude unique et éternelle (112). Qui est ma mère? Jésus a répondu :ce sont ceux et celles qui font la volonté du Père. Soyez des Marie pour notre monde. Gardez en vos coeurs, la parole de son Fils. Pour que l'Esprit de son Fils vous couvre de son ombre. Amen

Accueil: une fête qu'on peut dire vieille comme le monde tant elle remonte au début de l'ère chrétienne. Une fête admirable d'entrée dans une vie consacrée au service de Dieu. Célébrons Dieu qui en Marie nous rappelle notre propre consécration à son service.

 

Évangile: 
Année: 
Pérode: 
Date: 
novembre, 1997

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.