Vous êtes ici

Ajouter un commentaire

2008-B-Lc 16 1-8- Vendredi 31e semaine ordinaire - le mauvais gérant

Année B : Vendredi 31e semaine ordinaire (litbo31v.06)
Lc 16 1-8 le mauvais gérant
Phil. 3-17- se conduire en ennemi de la croix
 
Se montrer habile. De quelle habileté s’agit-il ? L’habilité de faire fructifier ses avoirs, de « de tendre vers les choses de la terre » (1ière lect)? L’habileté d’ « employer l’argent malhonnête pour se faire des amis » (Lc 16,9)? Celle de promouvoir les « ténèbres » que sont les rivalités entre nous, la haine, la violence ? Celle qui sème la mort autour de nous ou de nous « conduire en ennemi de la croix »? Toutes ces habiletés se portent bien.  Il y a aussi l’habileté de ne pas nous soucier de remplir nos greniers, de ne pas craindre de manquer de pain, celle de faire fructifier la confiance, de « chercher celui que mon cœur aime » jusqu’à « sortir à sa rencontre ». Celle d’Élisée qui demandait à Élie «son double esprit» (2 roi 2, 9),  celle de nous appuyer sur nos faiblesses comme des points forts pour construire nos vies, ou cette très belle habileté de considérer ce que nous avons, ce que nous sommes comme des dons de Dieu. 

Nous avons le choix de développer l’habileté que nous voulons, celle des «ténèbres» ou celle de la «lumière». «Que vais-je faire?»  Pour mériter nous aussi l’éloge de Maître, notre manière de vivre devrait déboucher sur une réévaluation quotidienne de nos priorités pour qu’elles demeurent en conformité avec nos désirs de Dieu. 
 
L’éloge du Maître ne se glisse pas dans un cœur encombré par de multiples possessions. Pour ne pas entendre le Maître nous demander «qu’est-ce que j’entends dire de toi», il faut agir sans compromission avec l’esprit du monde.  Le Maître du chantier pour qui travaille le gérant de la parabole regarde plus loin que nous. Il envisage pour ses ouvriers un avenir de gloire, si nous « savons nous modeler sur l’exemple que nous vous donnons » (Paul 1ière lecture), si nous savons ardemment chercher à habiter «les demeures éternelles » en favorisant comme le gérant « la logique de la miséricorde ». Paradoxe, c’est quand nous avons rendez-vous avec nos dérapages, nos glissements vers l’esprit de possession, que le Maître nous réveille pas sa question « qu’est-ce que j’entendis dire de toi ». Il nous relance alors l’invitation de réinvestir  « à la caisse d’épargnes éternelles aux intérêts non de 4, 6 % mais bien de 100% et même plus ( Séraphim de Sorov)». 
 
Contemplatives, contemplatifs, la personne qui sait négocier ce qui lui donnera le plus de capital spirituel, qui sait faire fructifier les habiletés reçues de Dieu en vue du bien véritable qu’est d’habiter la «maison de Dieu» (Ps), l’évangile clame qu’elle est « heureuse », qu’elle est « héritière assurée du royaume des cieux » (Mt.5, 3). C’est l’habileté suprême de toute existence humaine.

À votre contemplation,  nous blottir dans la richesse de l’Esprit de Dieu plutôt que d’enfermer nos cœurs dans nos désirs des richesses de ce monde. Déjà au début de l’ère chrétienne, Clément d’Alexandrie (150-215) disait que celui qui garde en lui ses terres ne peut lever les yeux vers le ciel. Sont déclarés habiles aux yeux du Maître ceux et celles qui « avancent avec assurance vers le trône de la grâce pour obtenir miséricorde et trouver grâce pour une aide opportune» (Heb 4,16). « Puisse le Seigneur refair nos forces pour que nous demeurions inébranlable au service de la lumière » AMEN

Accueil : « le seigneur n’est pas impuissant à compatir à nos faiblesses (Heb 4,14). Il  est empressement  à nous offrir sa « miséricorde» pour que nous puissions trouver «grâce devant lui»

     
 

Évangile: 
Épitres: 
Pérode: 
Date: 
septembre, 2008

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.