Vous êtes ici

ANNÉE SPÉCIALE DÉDIÉE À SAINT JOSEPH

Date: 
Jeudi, 25 février, 2021 - 14:15

 

MESSAGE DE + NOËL SIMARD, ÉVÊQUE DE VALLEYFIELD, POUR L’ANNÉE DÉDIÉE À SAINT JOSEPH

L’EXTRAORDINAIRE DANS L’ORDINAIRE

En écrivant une lettre apostolique sur saint Joseph intitulée « Patris Corde (PC) (Un cœur de père) et en consacrant l’année 2021 à saint Joseph, le pape François a voulu « faire grandir l’amour envers ce grand saint, pour  être poussés à implorer son intercession et pour imiter ses vertus et son élan » (PC, n.7). Déclaré patron de l’Église universelle le 8 décembre 1870 par le pape Pie IX, saint Joseph a été l’objet d’une grande dévotion et d’une grande ferveur par le peuple québécois.  Pourquoi cette profonde vénération?  C’est sans doute parce que le peuple se reconnaît en saint Joseph, « cet homme qui passe inaperçu, l’homme de la présence quotidienne, discrète et cachée, un intercesseur, un soutien et un guide dans les moments difficiles » (PC, introduction).  Proche de nous et de notre condition humaine,  on peut lui attribuer le titre de patron de l’ordinaire. Dans un monde gourmand de l’exploit, de l’extravagance et de l’excentricité, et qui acclame les dieux du stade, les gens riches et célèbres, nous sommes appelés à redécouvrir la valeur des gestes simples et quotidiens et à reconnaître comment « nos vies sont tissées et soutenues par des personnes ordinaires, souvent oubliées, qui ne font pas la une des journaux et des revues ou n’apparaissent pas dans les grand défilés des derniers shows » ( PC).  Pas étonnant que le pape François nous invite à exprimer notre reconnaissance à toutes ces personnes qui, en ce temps de crise pandémique, assurent les services de santé et les services essentiels, faisant preuve chaque jour de générosité et de don de soi exceptionnel.

 

Noble et chaste époux de Marie, saint Joseph a vécu l’ordinaire de façon extraordinaire en étant un père aimé qui a su mettre toute sa vie au service de Marie et de Jésus.  Il participe ainsi au mystère de l’Incarnation et à la mission de salut de Jésus.  Il fut un père tendre qui nous apprend à accueillir notre faiblesse avec une profonde tendresse et à faire confiance à Dieu, spécialement au milieu des tempêtes de la vie.  Il fut un père obéissant, cherchant à discerner et à accomplir la volonté du Père manifestée dans ses songes.  Il fut un père accueillant et ouvert au mystère, à l’inédit, à l’imprévu, à l’inattendu. Il nous apprend à accueillir la vie telle qu’elle est et à rechercher le sens de notre existence avec ses ombres et ses lumières.  Sans se résigner, il sut faire face à la réalité et faire preuve d’un courage créatif, spécialement lors de la naissance de Jésus à Bethléem et de la fuite en Égypte.  Il nous enseigne à traverser les crises en nous abandonnant à la Providence et à transformer nos problèmes en occasions de croissance dans la foi et l’amour.  Il nous apprend à prendre soin de tous ceux et celles qui doivent affronter d’énormes problèmes, comme les migrants qui quittent leur pays à cause de la violence, de la persécution ou de la misère.

 

Figure extraordinaire dans l’ordinaire, saint Joseph a été un père travailleur qui a transmis à son fils la valeur, la dignité et la joie du travail, prodiguant aussi à sa famille tout le soutien pour vivre et s’accomplir.  Il nous enseigne à venir en aide aux familles démunies, brisées ou vivant dans la précarité, et à faire en sorte qu’  « aucun jeune, aucune personne, aucune famille ne soit sans travail ».  Gardien de l’Église,  il nous interpelle sur notre amour et notre engagement en Église.  Sommes-nous toujours prêts à aimer et à défendre notre mère l’Église, spécialement dans ses membres les plus vulnérables, les plus nécessiteux, les plus démunis?

 

Figure extraordinaire dans l’ordinaire, saint Joseph fut « l’ombre sur terre du Père céleste » ( PC, n.7). Il a accompli sa paternité en protégeant et en veillant constamment sur l’Enfant et sa Mère.  Sachant que « Cet Enfant n’était pas le sien et qu’il était simplement confié à ses soins », il a accepté de remplir ce rôle de père adoptif dans la confiance,  l’humilité et le silence.  Il nous apprend toutes et tous à être des pères, «  à assumer la responsabilité de la vie d’un autre », et ce, dans la gratuité, la liberté et le détachement.

 

Tout au long de cette année consacrée à saint Joseph, ce grand saint nous est proposé comme modèle et comme « patron » pour stimuler notre marche à la suite du Christ et sous le regard aimant de Marie, pour fortifier notre engagement en Église  et développer notre souci d’un monde plus juste et fraternel. A cette fin, un comité diocésain, dirigé par Madame Cynthia Crevier, a été mis sur pied.  Je vous invite à consulter le site web pour connaître le programme que ce comité a mis en place et à faire preuve de créativité en proposant des activités et des projets. Saint Joseph nous aidera aussi à créer du bonheur, un bonheur simple et au quotidien, par une parole qui console et un cœur qui donne.  Puissions-nous entreprendre cette année avec un cœur ouvert, tendre et aimant, demandant à saint Joseph de nous guider sur le chemin de la vie afin, qu’à son exemple, nous sachions, nous aussi, vivre l’ordinaire de façon extraordinaire,  et ainsi exercer cette « paternité » nécessaire à la proclamation de la Bonne Nouvelle et à la construction du Royaume.

+ Noël Simard

Évêque de Valleyfield

 

MESSAGE FROM + NOËL SIMARD, BISHOP OF VALLEYFIELD, FOR THE YEAR DEDICATED TO SAINT JOSEPH

THE EXTRAORDINARY IN THE ORDINARY

 

In writing an apostolic letter on St. Joseph entitled "Patris Corde (PC) (A Father's Heart)" and in dedicating the year 2021 to St. Joseph, Pope Francis wanted "to foster love for this great saint, to be moved to implore his intercession and to imitate his virtues and his drive" (PC, n.7). Declared patron of the universal Church on December 8, 1870 by Pope Pius IX, St. Joseph has been the object of great devotion and fervor by the people of Quebec.  Why this deep veneration?  It is undoubtedly because the people recognize themselves in St. Joseph, "this man who goes unnoticed, the man of the daily presence, discreet and hidden, an intercessor, a support and a guide in difficult times" (PC, introduction).  Close to us and to our human condition, he can be called the patron saint of the ordinary. In a world that craves achievement, extravagance and eccentricity, and that acclaims the gods of the stadium, the rich and famous, we are called to rediscover the value of simple, everyday gestures and to recognize how "our lives are woven and sustained by ordinary people, often forgotten, who do not make the headlines or appear in the big shows" (PC).  No wonder Pope Francis invites us to express our gratitude to all those people who, in this time of pandemic crisis, provide health and essential services, demonstrating exceptional generosity and self-sacrifice every day.

 

Noble and chaste husband of Mary, St. Joseph lived the ordinary in an extraordinary way by being a beloved father who put his whole life at the service of Mary and Jesus.  He thus participated in the mystery of the Incarnation and in Jesus' mission of salvation.  He was a tender father who teaches us to accept our weakness with deep tenderness and to trust God, especially in the midst of the storms of life.  He was an obedient father, seeking to discern and fulfill the will of the Father manifested in his dreams.  He was a father who welcomed and was open to the mystery, to the unseen, to the unexpected.  He teaches us to accept life as it is and to search for the meaning of our existence with its shadows and lights.  Without resigning himself, he knew how to face reality and show creative courage, especially during the birth of Jesus in Bethlehem and the flight into Egypt.  He teaches us to go through crises by abandoning ourselves to Providence and to transform our problems into opportunities for growth in faith and love.  He teaches us to care for all those who face enormous problems, such as migrants who leave their countries because of violence, persecution or poverty.

 

An extraordinary figure in the ordinary, St. Joseph was a hard-working father who passed on to his son the value, dignity, and joy of work, also providing his family with all the support they needed to live and fulfill themselves.  He teaches us to help poor, broken or precarious families, and to ensure that "no young person, no person, no family is without work".  As guardian of the Church, he challenges us about our love and commitment in the Church.  Are we always ready to love and defend our mother Church, especially in her most vulnerable, needy and deprived members?

 

An extraordinary figure in the ordinary, St. Joseph was "the shadow on earth of the heavenly Father" ( PC, n.7). He fulfilled his fatherhood by protecting and keeping constant vigil over the Child and his Mother.  Knowing that "this Child was not his own and was simply entrusted to his care", he accepted to fulfill this role of adoptive father in trust, humility and silence.  He teaches us all to be fathers, "to take responsibility for the life of another", and to do so in a spirit of gratuity, freedom and detachment.

 

Throughout this year dedicated to St. Joseph, this great saint is proposed to us as a model and "patron" to stimulate our following of Christ and under the loving gaze of Mary, to strengthen our commitment in the Church and to develop our concern for a more just and fraternal world. To this end, a diocesan committee, headed by Mrs. Cynthia Crevier, has been set up.  I invite you to consult the website to learn about the program that this committee has put in place and to be creative in proposing activities and projects.   St. Joseph will also help us to create happiness, a simple and daily happiness, through a word that consoles and a heart that gives.  May we begin this year with an open, tender and loving heart, asking St. Joseph to guide us along the path of life so that, following his example, we too may know how to live the ordinary in an extraordinary way, and thus exercise that "fatherhood" necessary to the proclamation of the Good News and the building of the Kingdom.

+ Noël Simard

Bishop of  Valleyfiel

 

ANNÉE SPÉCIALE DÉDIÉE À SAINT JOSEPH                    
Lettre apostolique PATRIS CORDE du pape François à l’occasion du 150e anniversaire de la déclaration de saint Joseph comme patron de l’Église universelle.
Neuvaine à Saint Joseph 10 au 18 mars 2021  Paroisse Sainte-Marguerite d’Youville
Lancement diocésain de l’Année spéciale dédiée à Saint Joseph 19 mars 2021
Vespers – Zoom – 7pm
Vêpres – Zoom – 19h30
Saint Joseph travailleur 1er mai 2021
Reconnaissance aux travailleurs essentiels.
 
  1er et 2 mai 2021
Collecte de denrées
Lancement diocésain de l’Année de la famille 8 et 9 mai 2021
Année de la famille – Pape François 
 
 
 
  9 au 16 mai 2021
    Dimanche de la famille
Fête des Pères 19-20 juin 2021 Détails à venir
Saint Joseph – Patron du Canada 1er juillet 2021 Détails à venir
Pèlerinage Saint – La fuite en Égypte 19 août au 27 septembre 2021

Ensemble sur ce chemin - Pèlerinage individuel (100km) ou en famille (250 km) – ou Pèlerinage–chapelet

Le 27 septembre est la Journée mondiale du migrant et du réfugié.  Le pèlerinage se veut une sensibilisation aux réalités des migrants et des réfugiés du monde, mais également porter une attention à toutes les sortes de déplacements, volontaires ou non, que nous vivons (perte d’emploi, déménagement, séparation, pandémie…).

Détails à venir

RESSOURCES CATÉCHÈSE

DOCUMENT POUR LES JEUNES

DOCUMENT POUR LES PARENTS ACCOMPAGNATEURS

  COUPLES

Les informations Équipe Saint-Joseph.

  CECC Évangélisation et catéchèse
  Zénit Vendredi 19 mars 2021