Vous êtes ici

10 juin 2021

Date: 
Jeudi, 10 juin, 2021 - 16:15

 

 

 

10 juin 2021

 

Déclaration sur les actes de violence récents au Canada

Aujourd’hui, les membres du Bureau de direction de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) ont publié une déclaration qui demande de mettre fin à la violence religieuse au Canada, et plus particulièrement à l’antisémitisme et à l’islamophobie.

 

Document pdf        francais  / anglais 

 

 

 

La délégation au Saint-Siège

De tout cœur, les évêques catholiques du Canada sont très impliqués à prendre de vraies actions significatives avec les Peuples autochtones en vue d’un avenir rempli de plus grand respect et de coopération. La découverte récente des restes d’enfants dans un lieu d’enterrement d’un ancien pensionnat à Kamloops (Colombie-Britannique) nous rappelle un passé douloureux et un héritage qui persiste. Avec le ferme encouragement du pape François, les évêques du Canada se sont engagés à renouveler et renforcer les relations avec les Peuples autochtones de tout le pays. Au cours des dernières années, des cercles d’écoute régionaux et diocésains ont eu lieu à travers le pays afin d’entendre les histoires des communautés autochtones locales et leurs espoirs pour le futur. S’écouter est le commencement de nos efforts communs pour parvenir à une réconciliation mutuelle et durable, à une guérison authentique et ainsi construire des ponts.

En conversation avec des personnes et des communautés autochtones, tant au niveau local que national, et bilatéralement avec les organismes nationaux des Premières Nations, des Métis et des Inuits, les évêques, promoteurs du projet, préparent, depuis plus de deux ans maintenant, une délégation d’Autochtones pour rencontrer le Saint-Père et vivre des moments significatifs de dialogue et de guérison. Cette visite pastorale comprendra la participation d’un groupe diversifié d’aînés/‘gardiens du savoir’, de survivants des pensionnats et de jeunes de partout au pays. L’événement offrira également au pape François une occasion unique pour entendre directement les peuples autochtones, d’exprimer sa proximité sincère, d’aborder l’impact de la colonisation et l’implication de l’Église dans les pensionnats, en vue de répondre à la souffrance des peuples autochtones et au traumatisme intergénérationnel qui perdure.

La pandémie mondiale causée par la COVID-19 a ralenti ce projet; cependant, les évêques restent déterminés à aller de l’avant avec la délégation avant la fin de 2021, conformément aux directives de voyages internationaux.

 

La délégation au Saint-Siège représente une étape importante sur le chemin de la réconciliation et de la guérison partagée par les Peuples autochtones et l’Église au Canada. Le pape François, dans son message de l’Angélus du 6 juin 2021, a parlé de la découverte choquante des restes d’enfants à l’ancien pensionnat de Kamloops et, tout en exprimant tristesse et solidarité, a souligné l’importance de « marcher côte à côte dans le dialogue et dans le respect mutuel dans la reconnaissance des droits et des valeurs culturelles de tous les fils et filles du Canada ». Nous espérons que ces rencontres à venir – et l’importante collaboration et le partenariat qui ont soutenu la planification – mèneront à un avenir partagé de paix et d’harmonie entre les peuples autochtones et l’Église catholique au Canada.

 

Document  pdf     francais  / anglais