Vous êtes ici

TÉMOIGNAGES DE VIE

 

Partagez ici vos pensées, vos expériences de vie, vos rêves...  

(Faites-les parvenir à info@diocesevalleyfield.org)

 

QUI EST MA MÈRE?

J'aimerais faire un partage. Qui est ma mère? Voilà,  j'ai un voisin témoin de Jéhovah qui, il y a 50 ans, me parlait de sa formation. Il me disait que Marie était une femme comme les autres. Je lui ai répondu que ma mère était unique parce qu'elle était ma mère, et alors, comment pouvons nous penser le contraire de la mère de Jésus. Nous avons été 40 ans sans nous parler.

 

Lorsque le pape Jean-Paul II nous a demandé de ne pas créer de barrière entre les autres religions croyantes en Jésus Christ, j ai traversé la rue pour lui demander s'il croyait en Jésus Christ.  Il m'a répondu que c'était sa raison d'etre. Une confiance mutuelle existe entre nous deux depuis. Jamais nous ne parlons de religion, mais je crois en lui comme ami.  Merci Jean-Paul II, tu m'as fait voir Dieu sous un autre angle.

 

Laurent Chagnon
Fier d'être Chevalier 4




LE VERRE D'EAU

 

Une psychologue marchait vers le podium tout en enseignant la gestion du stress à une audience avertie.

Comme elle a soulevé un verre d’eau, tout le monde s’attendait à la question du «verre à moitié vide ou à moitié plein». Au lieu de cela, avec un sourire sur son visage, elle demanda : «Combien pèse ce verre d’eau?»

 

Les réponses entendues variaient de 8 à 20 onces.

 

Elle a répondu : « Le poids n’a absolument pas d’importance. Cela dépend de combien de temps je le tiens. Si je le tiens pendant une minute, ce n’est pas un problème. Si je le tiens pendant une heure, j’aurai une douleur dans mon bras. Si je le tiens pendant une journée entière, mon bras se sentira engourdi et paralysé. Dans chaque cas, le poids du verre ne change pas, mais plus longtemps je le tiens, le plus lourd, il devient

 

Elle a poursuivi : «Le stress et les inquiétudes dans la vie sont comme ce verre d’eau. Pensez-y pendant un moment et rien ne se passe. Pensez-y un peu plus longtemps et ils commencent à faire mal. Et si vous y pensez toute la journée, vous vous sentez paralysés incapables de faire quoi que ce soit. Pensez à déposer votre verre.

 

 

Anonyme