Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

Saints d'ici

2017-A- Lc 1, 57-66.80- saint Jean-Baptiste- mission de délier les langues

Entrer dans le Saint des Saints pour exercer l’acte liturgique n’arrive qu’une seule fois dans la vie d’un grand prêtre. Zacharie ignore donc ce qu’il va vivre; et comment ressortira-t-il de ce lieu. Il se sait proche de Dieu, mais ignore tout de ce qui se passe et se vit dans le Saint des Saints. Personne ne mentionne le déroulement des rites en usage durant les heures de service. Tout se vit dans la plus grande intimité avec Dieu.

2017-A- Frère André

On parle beaucoup de petitesse dans l’évangile. La question demeure: est-ce une utopie que ce chemin ? Quand on parle de la petitesse de Jésus, on ajoute généralement : mais lui, c’est possible parce qu’il était Dieu. Dans notre monde où la priorité est le succès, la gloire, peu de gens souhaitent se faire petits. Cet appel est pour les autres.

2016-C-Mtt 25, 31-40- Bienheureuse Mère Émilie Gamelin

Tout humain, croyant ou pas, soupçonne qu'il a un grand besoin d'aimer, une grande soif d'aimer. Cela s'exprime par différents chemins. Mère Gamelin trouva ce chemin dans sa proximité avec les maganés, les sourds-muets, les vieillards, les malades mentaux. C'est près d'eux qu'elle a planté sa tente (Ap 21, 3). La terre sacrée de l'autre (EG # 32) était sa résidence principale

2016-C-Lc 12, 35-38 - Mgr Moreau, un écrivain de l'Évangile avec des mots de la modernité

Qu'est-ce que nous chérissons le plus dans l'Évangile ? Mgr Moreau donne sa réponse: l'instauration d'une justice sociale qui donne de la dignité à toute personne. C'est toujours impressionnant d'observer que ceux qui ont des yeux contemplatifs, des yeux de priants atteignent un degré exceptionnel d'implication sociale. Toute vie de prière vraie, authentique se juge par son degré d'incarnation (Séraphin de Sarov).

2016-Mt 5, 1-12a sainte Marie de l'Incarnation

En ce temps pascal, il est bon de se rappeler ce qu'exprimait sainte Marie de l'Incarnation dans une lettre à son fils : ne pas ressusciter à sa première vie, ce misérable «nous-mêmes», qui nous fait faire ce que nous ne voulons pas. Nous le savons et surtout l'expérimentons, il y a toujours en nous un certain « nous-mêmes», qui est né avec nous (Lettre 123/1649). Il ne s'agit pas de détruire cet état naturel de créature, mais de lutter contre l'esprit de nature qui nous pousse à nous préférer à Dieu.

2016-c-Jn 15, 9-15 - Marguerite Bourgeois, une pionnière de la foi chez nous

Le plus grand acte de charité que nous puissions faire pour le monde et pour l’humanité, c’est de lui procurer un saint, que ce saint soit un autre ou nous même (Père Marie Eugène dans Je veux voir Dieu). Qu'est-ce qu'un saint ? Les réponses sont nombreuses mais s'unifient toutes autour de ce qu'exprimait un grand priant, saint Bernard: tous les chercheurs d'eux-mêmes méconnaissent Dieu [parce qu'] ils sont prisonniers de leur volonté propre qui cherche seulement leur avantage et [qui] les empêche de se tourner vers les autres.

2015-B-Jn 15, 1-8 : Marie Rose Durocher- une grande dame de chez nous (Canada)

Le secret du bonheur, c’est, je dirais, de ne plus tenir compte de soi. Ces mots d’Élisabeth de la Trinité semblent d’un autre monde tant notre époque moderne, pour citer le Pape François se caractérise par une grande démesure anthropocentrique qui donne lieu à un style de vie déviée (Laudatio si, # 122).

2015-B-Jn 12, 24-26 - les martyrs canadiens: une bande d'amis jetée en terre

Quelle est moderne cette histoire du grain de blé ! Les Jean de Brébeuf, les Isaac Jogues, ils sont plus nombreux aujourd’hui que dans les premiers siècles. Nombreux sont les persécutés, tués, chassés, dépouillés du fait d’être seulement chrétiens (Pape François) qui vivent dans leur corps l’heure de Jésus dont parle saint Jean.

2015-B-Mtt 5, 1-12a- samedi 2e semaine pascale- À quoi servent les béatitudes ?

C'est l'une de ces pages où Jésus s'adresse particulièrement à ses proches, ses disciples et non à la foule. Ces huit béatitudes qui, à la fois émerveillent et révoltent... que disent-elles de Dieu? De nous ? Cette page est la peinture fidèle d'un Dieu qui est sorti de lui-même pour venir vers nous. Pour l'exprimer autrement, Jésus trace ici le chemin d'une nouvelle humanité. La sienne d'abord. Ce chemin est, à l'époque de Jésus et aujourd'hui, à l'opposé d'une culture de l'indifférence aux autres.

Pages

S'abonner à Saints d'ici