Vous êtes ici

Recherche dans les textes de "À lire pour vivre"

2- Corinthiens

2015-B-Mt 6, 24-34- samedi 11e semaine ordinaire- se soucier de Dieu.;

Qu'il est difficile de nous soucier de Dieu dans notre vie ! Combien plus facile de nous soucier de ce que nous mangerons ou de ce que nous porterons à notre prochaine sortie. L'attachement à nos soucis indique une vie de repli sur soi qui bloque tout horizon. Le soucieux ne voit que lui-même. Il vit refermé dans son petit monde et pourquoi pas dans son petit paradis terrestre qui finalement est plutôt un misérable paradis. Il est loin des autres.

2015-B-Mt 5, 43-45-mardi 11e semaine ordinaire- faire de sa vie une oeuvre d'art

Un tout petit mot unifie la première lecture où Paul invite aux partages des biens en faveur des «saints» pauvres et l'évangile de l'amour des ennemis, c'est l'art. L'art de partager avec ceux qui ont moins que nous. L'art de s'approcher de ceux qui nous font mal et souffrir.

Oui, c'est un art que de vivre sensibilisé aux besoins des autres et surtout d'agir en conséquence. Paul a fait de cet art le centre de toute sa vie. Aux Galates, il fait entendre le cri des saints pauvres de Jérusalem (cf. Gal 2, 10). Aux Corinthiens, il parle d'une quête spéciale (cf. 1 Co 16, 1-3).

2005 -A: Mtt 5, 27-32 Vendredi 10e semaine ordinaire - : Moi je vous dis ..couper, arracher

Discours programme de Jésus qui suit celui des béatitudes. Discours d’une violence verbale extrêmement vigoureux : Arrache. Coupe. Pourtant il s'agit d'un discours-cœur au cœur de notre foi. Nous venons d'entendre des mots qui cachent un essentiel chemin pour aller à Dieu. Des mots "conseils préventifs" qui laissent voir toute la compassion de Jésus à nous vouloir "accomplissement". "Si ton œil. Si ta main. Moi je vous dis"

2005-A- Mtt 6, 19-23-Vendredi 11ième semaine ordinaire -le vrai trésor… si ton œil est mauvais

Chaque page de l'Évangile cache un appel-béatitude. "Ne vous faîtes pas de trésors sur la terre". Pas évident à entendre à l'heure où les maîtres mots sont : avoir, posséder toujours plus comme preuve de réussite humaine. Prêtons l'oreille non à une prédiction " le ciel et la terre passeront " ni à des conseils "ne vous faites pas de trésors sur la terre", mais à une réalité: Elle passe la figure de ce monde. Tout n'est qu'éphémère. En nous le palmarès des préoccupations jouit d'une grande stabilité. Pourtant " nul ne peut servir deux maîtres".

S'abonner à 2- Corinthiens